Orange donne un coup d'accélérateur à son plan fibre

15 avril 2015 à 15h17
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Orange accélère le déploiement de la fibre optique : Paris et 8 métropoles régionales seront fibrées intégralement d'ici fin 2016. Objectifs : dépasser Numericable et augmenter le revenu moyen par abonné.Lors de la récente présentation de son plan stratégique pour les 5 prochaines années, Stéphane Richard, le PDG d'Orange, annonçait revoir à la hausse les ambitions de l'opérateur dans le déploiement de la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH). De 4 millions de foyers raccordables actuellement, Orange compte ainsi passer à 12 millions de foyers d'ici 2018 et 20 millions en 2022.

Aujourd'hui, Orange détaille un peu plus les premières mesures pour transformer cette ambition en réalité concrète pour les internautes français. D'ici la fin 2016, Orange s'engage à fibrer entièrement 9 villes parmi lesquelles Paris, Brest, Caen, Metz, Nice, Montpellier, Lyon, Bayonne ainsi que Lille et son agglomération.

Dans la guerre qui l'oppose frontalement au nouveau groupe SFR-Numericable qui annonce disposer du « premier réseau Fibre de France », Orange compte multiplier les offensives sur 4 fronts : la couverture, les débits, les usages et les offres.

9 villes fibrées à 100% d'ici fin 2016

Etendre la couverture et dépasser Numericable
Face à Numericable et ses 10 millions de foyers câblés (dont plus de 6 millions en fibre avec terminaison coaxiale), Orange se lance dans une nouvelle phase de déploiement pour rattraper son retard. L'opérateur semble d'ailleurs vouloir réitérer dans la fibre optique la stratégie qu'il a mise en oeuvre en 2014 dans la 4G face à Bouygues Télécom.

Concrètement, qu'est-ce cela signifie ? Dans le cas de Brest par exemple (réseau ouvert en janvier 2013), Orange compte actuellement 19 000 foyers raccordables sur les 75 000 de la préfecture du Finistère. D'ici la fin de l'année, la couverture FTTH d'Orange sera doublée et passera à 40 000 foyers avant d'être intégrale fin 2016. En l'espace de 20 mois, Orange rendra éligible à la fibre quelques 55 000 foyers et dépassera ainsi SFR-Numericable qui propose actuellement ses offres très haut débit dans 53 000 foyers brestois. A l'échelle nationale, Orange table désormais sur 2 millions de nouveaux foyers raccordables à la fibre optique par an contre environ 800 000 pour Numericable.

Multiplier par deux le débit
Parallèlement à l'accélération de la couverture FTTH, Orange booste le débit maximal de son forfait Internet haut de gamme. Jusqu'à présent limitée à 500 Mbit/s, la vitesse descendante maximale de l'offre Livebox Jet Fibre passera à 1 Gbit/s dans les prochains jours.

Commercialement, Orange est ainsi en mesure d'égaler la promesse de débit de ses concurrents (SFR et Free proposent 1 Gbit/s depuis l'année dernière) mais il fait également mieux que Numericable qui a récemment augmenté ses débits à 400 voire même 800 Mbit/s sur Paris.

A défaut de pas être systématiquement présent dans tous les logements déjà câblés, Orange table sur un débit supérieur pour faire la différence face à Numericable. Le cablo-opérateur n'a pourtant pas dit son dernier mot : grâce au nouveau standard DOCSIS 3.1 et à la modernisation de ses infrastructures, Numericable lancera également à terme des offres "1 Giga", tout en améliorant la vitesse sur le canal montant (upload).

fibre optique sur un point d'éclatement GPON

Valoriser les usages et éteindre le cuivre
Déployer la fibre est une chose mais convaincre les internautes de s'y abonner en est une autre. Si le taux d'équipement a sensiblement progresser ces derniers trimestres, nombre de français continuent de se contenter d'un abonnement ADSL alors qu'ils pourraient basculer sur un forfait très haut débit. Pour les inciter, Orange mise sur deux tactiques.

La première entre dans le cadre de la politique d' « exctinction du cuivre » initiée dans la ville pilote de Palaiseau. Ainsi, tous les nouveaux logements sont systématiquement fibrés et le réseau cuivre n'est plus installé. Même le service universel de téléphonie passe dans ce cas là par la fibre optique. Les services de maintenance et d'alarme tels que ceux des ascenseurs n'utilisent plus le traditionnel réseau RTC mais transitent plutôt par le réseau mobile via des cartes GSM.

Dans les logements « anciens » où la fibre est présente, Orange cesse désormais la commercialisation de ses offres ADSL. Seule la fibre optique sera proposée aux nouveaux clients, ainsi qu'aux abonnés qui souhaitent changer d'abonnement ou qui migrent à l'occasion d'un déménagement par exemple.

Commercialement parlant, les offres Livebox Fibre sont au même prix que leurs homologues ADSL. Pour Orange, l'intérêt réside surtout dans le fait que les usages sont dopés par l'amélioration des débits et du confort global de navigation. A l'instar des clients 3G qui découvrent la 4G, les abonnés ADSL passant en fibre optique consomment plus de data, et en particulier davantage de contenus multimédias. Jeux, musique, vidéos... Orange promet "une qualité et une fluidité inégalée". Des services que l'on retrouve d'ailleurs chez l'opérateur via les jeux à la demande, la VOD ou encore l'option Deezer Premium.