Plan de relance : l'Etat investit dans la fibre optique

7 mai 2009 à 12h37
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h48 -

Le Gouvernement décide d'investir 800 millions d'euros dans l'économie numérique, et notamment dans le déploiement de la fibre optique.Sous l'impulsion de Nathalie Kosciusko-Morizet, en charge de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, le Gouvernement a-t-il pris conscience des enjeux cruciaux que représentent les technologies de l'information, le web et les réseaux adhoc ? Ou la France prend-elle finalement modèle sur ses partenaires, comme les Etats-Unis, pour doper ses infrastructures très haut débit ?

Quoi qu'il en soit, les faits sont là. Après l'industrie et la Défense, le plan de relance dispose désormais d'un volet numérique. "Le plan de relance numérique va permettre de franchir une étape majeure dans l'accès au très haut débit : il va lancer le processus de couverture des zones où cette infrastructure peut être déployée de façon rentable à condition d'être mutualisée" estime NKM.

La Caisse des Dépôts est chargée de mobiliser les opérateurs et les collectivités intéressés par cette infrastructure mutualisée, avec l'objectif de rassembler un financement minimal de 750 millions d'euros de fonds propres sur trois ans. Grâce à ce plan, la secrétaire d'Etat ambitionne de doubler le nombre de foyers éligibles aux offres FTTH, en passant de 4 à 8 millions de prises fibrées d'ici 2012.