Raccordement fibre : fortement ralenti par la crise, Orange remonte la pente

Logo d'Orange dans un décor technologique
11 mai 2020 à 16h04
- Mis à jour le 11 mai 2020 à 16h04 -

Des dizaines de milliers de nouveaux clients fibre Orange n'ont pu bénéficier de leur raccordement en raison de l'épidémie de Covid-19. Les choses s'améliorent mais le rythme de croisière est encore loin.

Pour de nombreux particuliers, le confinement a été synonyme de double peine. Non seulement ont-ils dû se plier à cette règle stricte décidée pour enrayer la circulation du coronavirus. Mais ils ont dû, en plus, se contenter du maigre débit Internet délivré chez eux par leur connexion ADSL, alors que la fibre leur tendait les bras. Orange vient ainsi de livrer une première estimation du nombre de clients n'ayant pu être raccordé par ses soins en raison de la crise sanitaire. Et des efforts restants à fournir pour retrouver le niveau d'avant-crise.

Fibre orange : délicates interventions

C'est au détour d'un entretien au Figaro que Stéphane Richard, PDG d'Orange, livre ce chiffre de 150 000. Qui ne concerne pas, précisons-le, uniquement les foyers nouvellement éligibles, mais aussi ceux engagés dans un changement de fournisseur vers une offre fibre Orange. Et pour lesquels l'intervention d'un technicien de l'opérateur était également nécessaire.

Des déplacements chez les particuliers évidemment problématiques dans cette nouvelle donne sanitaire. Raison pour laquelle Orange s'est résolu à interrompre quasi totalement ses opérations de raccordement. Le temps, notamment, de s'approvisionner en équipements de sécurité et de former ses collaborateurs. En parallèle, le fournisseur a également donné la priorité à certaines interventions, auprès des hôpitaux et professionnels de santé, des services publics ou encore des publics isolés. 

Coup de frein brutal

Orange a ainsi mis une quinzaine de jours avant de reprendre le raccordement à la fibre de ses nouveaux clients. C'est en tout cas ce que nous indiquait il y a quelque temps sa division Ouest, nous permettant de mieux comprendre comment Orange avait fait face aux premiers jours de crise.

Son patron permet aujourd'hui de se faire une petite idée de l'impact du Covid-19 sur son activité. Stéphane Richard fait ainsi état d'un rythme de raccordements quotidien tombé à 1 000 au début du confinement, contre 6 000 en temps normal. Un ralentissement lié aux contraintes rencontrées par Orange, mais aussi aux craintes des clients - 1 sur 3 ne souhaitant pas recevoir la visite du technicien et préférant reporter son raccordement.

Trois fois plus mais moitié moins

Grâce aux mesures prises par l'opérateur, ce rythme a triplé aujourd'hui à 3 000 par jour. Ce qui a permis d'installer la fibre Orange chez quelque 77 000 clients. Une cadence qui reste malgré tout inférieure de moitié au "rythme de croisière" de 6 000, vers lequel l'opérateur se fixe comme objectif de "revenir rapidement"...

En attendant, il faudra donc probablement compter su des délais de raccordement un peu plus longs que les 12 jours qui étaient nécessaires en moyenne chez Orange avant le déclenchement de l'épidémie. Rappelons que, pour patienter, l'opérateur permet à ses nouveaux clients fibre de bénéficier d'une enveloppe d'Internet mobile de 200 Go par mois pendant deux mois pour rester connecté en attendant leur raccordement.

A lire sur le même sujet : Comment avoir la fibre Orange ?

A lire aussi