Spéculations sur les rachats de Neuf et de Free

18 décembre 2007 à 15h56
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h54 -

Même les principaux fournisseurs d'accès alternatifs comme Neuf et Free ne sont pas à l'abri d'une consolidation financière et d'un changement d'actionnaires. Le mouvement de restructuration des opérateurs télécoms n'est pas terminé, loin de là. Après les rachats de Cegetel, AOL, Club Internet, Noos, Tele2, Erenis, CiteFibre... Neuf Cegetel et Free pourraient à leur tour être victimes de l'appétit des investisseurs.

Concrètement, la rumeur de rachat de Neuf par SFR semble se confirmer. Un communiqué officiel du groupe annonce d'ailleurs aujourd'hui que des discussions (négociations ?) sont engagées et que le cours de l'action est suspendu. L'OPA (offre publique d'achat) est considérée comme amicale puisque l'opérateur mobile détient déjà plus de 40% de Neuf.

Dans le sillon du mouvement spéculatif entourant Neuf Cegetel, on retrouve également Iliad. L'action de la maison mère de Free gagnait hier près de 4 points à la Bourse de Paris. Un hypothètique rachat de l'opérateur ADSL par l'égyptien Orascom Telecom, l'allemand Deutsche Telekom ou un fonds du Moyen-Orient est envisageable selon des sources financières. Rappelons que le fondateur de Free, Xavier Niel, contrôle plus de 66% du groupe Iliad.