Quel serait le prix de la liberté de Free ?

27 décembre 2007 à 19h06
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h54 -

Carlyle, le nouvel actionnaire de Numericable, ne cache pas ses ambitions et évoque de possibles synergies avec Free.Orange/France Telecom, SFR/Neuf/Vivendi, Alice/Telecom Italia, Numericable/Carlyle.... et Free dans tout cela ? L'opérateur haut débit arrivera-t-il à préserver sa liberté ou sera-t-il mangé par un plus gros poisson ?

Face à la consolidation du marché du haut débit et à la perspective d'investissements lourds (fibre optique, haut débit mobile), le fournisseur d'accès Free apparaît comme le seul opérateur non affilié à un géant des télécoms. Mais cette exception durera-t-elle en 2008 ? Le fonds d'investissement américain Carlyle, fort de ses nouveaux 35% dans le capital de Numericable, aurait en effet des vues sur la filiale d'Iliad.

Quelles synergies pourraient intéresser Carlyle en cas de rapprochement entre Numericable et Free ? D'une part, les 2 opérateurs commercialisent chacun des offres très haut débit à 100 Mbits. Le câble pour l'un et la fibre optique FTTH pour l'autre. D'autre part, Numericable et Free n'ont pas encore réellement investi le créneau de la convergence et sont tous deux intéressé par l'acquisition de la très chère 4ème licence 3G.