Portugal Telecom en voie de rachat par Altice

1 décembre 2014 à 11h17
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

La maison mère de SFR-Numericable, Altice, entre en négociations exclusives pour s'offrir l'opérateur historique portugais contre 7.4 milliards d'euros.Altice, le groupe dirigé par Patrick Drahi qui possède désormais Numericable, SFR et Virgin Mobile en France, a annoncé hier être entré en phase de négociations exclusives avec l'opérateur brésilien Oi pour racheter Portugal Telecom. Pour étendre ses actifs en Europe, Altice signerait un chèque de 7.4 milliards d'euros en mixant autofinancement via sa trésorerie et création d'une nouvelle dette.

Rappelons que Portugal Telecom appartient à Oi depuis que l'opérateur brésilien s'est offert Portugal Telecom l'année dernière. Néanmoins, cette fusion qui avait pour objectif de créer un géant lusophone des télécoms s'est heurtée à des difficultés au printemps dernier. Le rachat des actifs portugais de Portugal Telecom signifie par la même occasion la fin de la fusion en cours entre celui-ci et Oi.

Portugal Telecom bientôt dans le giron de SFR/Numericable ?

Altice est déjà bien présent sur le marché portugais. En 2012 et 2013, le groupe de Patrick Drahi a racheté le cablo-opérateur Cabovisao ainsi qu'ONI, un opérateur spécialisé dans les télécoms pour les entreprises. Grâce à ces acquisitions, Altice pourrait désormais mieux rivaliser avec ses concurrents ZON, Sonecom et Vodafone. Si le rachat de Portugal Telecom est confirmé par les actionnaires et par les autorités de la concurrence Altice pourrait d'ailleurs choisir de fusionner ses marques sous la bannière d'une seule et même entité.

Déjà présent en Belgique, au Luxembourg, en France et désormais au Portugal, Altice a multiplié les rachats d'opérateurs pour renforcer ses positions alors même que le marché européen des télécoms est en pleine phase de consolidation. Avec Portugal Telecom, Altice pourra mettre davantage à profit les synergies entre les réseaux fixes et mobiles. L'opérateur portugais couvre 46% de la population avec son réseau de fibre optique (FTTH) et plus de 90% avec son réseau 4G LTE.