Prixtel rachète Zéro Forfait : les MVNO aussi se rapprochent

28 avril 2014 à 17h58
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

La tendance à la concentration des télécoms s'observe aussi du côté des opérateurs mobiles virtuels. Prixtel annonce le rachat de Zéro Forfait, dont les clients devraient migrer dès le mois de mai.Jusqu'à l'arrivée de Free Mobile, les MVNO (Mobile Virtual Network Operator) ont connu une augmentation de leur part de marché conséquente (+4.5 points entre septembre 2010 et décembre 2011). Or depuis janvier 2012, le nombre de cartes SIM vendues par les opérateurs virtuels évolue peu, voire stagne. Pourtant, les Français restent attirés par l'ensemble des offres sans engagement, qui représentent 44% du parc à fin 2013. Mais la concurrence devient rude avec les grands opérateurs qui se placent aussi sur ce marché, grâce à leurs marques low-cost.

prixtel rachète zéro forfait
Dans cette tendance à la concentration, initiée notamment par le rapprochement de SFR et de Numericable, Prixtel veut "renforcer son positionnement sur le marché des télécoms français", en rachetant Zéro Forfait. Une transaction dont le montant n'a pas été précisé.

Prixtel s'est positionné sur le marché de la téléphonie mobile en 2004 en proposant une offre Modulo, qui s'adapte en fonction de la consommation du mobinaute. Un forfait mobile ajustable qui s'est décliné sur des forfaits pour tablettes et des offres internet ADSL.

Avec 170 000 clients annoncés fin 2012, Prixtel espérait doubler son effectif en 2013, selon les dires de son Président, David Charles. Mais l'année ne semble pas avoir été aussi fructueuse que prévue, car l'opérateur n'a depuis pas communiqué sur son nombre d'abonnés. Il y a quelques mois, Prixtel a par ailleurs changé sa stratégie initiale en proposant des forfaits dits "classiques". Celle-ci s'est confirmée avec l'arrivée d'une nouvelle gamme dédiée à la 4G. Ces évolutions expliqueraient-elles la volonté de l'opérateur de rattraper les potentiels clients qui n'ont toujours pas été séduits ?

Autre solution : acheter un parc d'abonnés. En se rapprochant de Zéro Forfait, Prixtel devrait récupérer environ 90 000 clients (derniers chiffres connus), et dépasserait ainsi les 250 000 abonnés. Même s'il restera loin derrière Virgin Mobile (1.7 millions d'abonnés) et le groupe El Telecom - qui possède entre autres NRJ Mobile et Auchan Telecom - (1.1 million d'abonnés), Prixtel assure que ce rachat va permettre des "économies d'échelles en faveur des utilisateurs" et de "conserver sa capacité à proposer des services innovants à bas prix".

Les actuels clients de Zéro Forfait devraient être ainsi transférés chez Prixtel dès le mois de mai. Aucune information n'a été dévoilée sur l'évolution de leur abonnement à 13.99€ par mois (appels, sms et mms illimités, 500Mo en 3G). Garderont-ils le même forfait, ou basculeront-ils vers l'offre Modulo par exemple ?