82 milliards pour passer l'Europe en très haut débit

22 mai 2013 à 14h21
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h42 -

Pour connecter en très haut débit tous les européens, l'investissement nécessaire ne serait plus de 270 milliards mais de "seulement" 82 milliards d'euros selon une nouvelle étude.En 2011, l'Union Européenne estimait qu'il faudrait investir 270 milliards d'euros pour atteindre l'objectif de couverture intégrale en très haut débit de ses 27 pays. Or, selon le cabinet Point Topic, l'objectif pourrait être atteint pour un investissement trois fois moindre. Le très haut débit (connexion Internet avec un débit descendant supérieur à 30 mbit/s) généralisé en Europe ne mobiliserait plus que 82 milliards d'euros.

Point Topic a adopté une nouvelle approche en identifiant précisément la densité de la population européenne au kilomètre carré et en la classant en 3 catégories (rural, semi-rurale et urbaine). Tim Johnson, le responsable de l'étude, explique que ses conclusions tiennent compte des réseaux très haut-débit déjà existants d'une part, et prennent en considération, d'autre part, le fait que le très haut débit ne se résume pas uniquement à la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH).

En complément du FTTH, Point Topic rappelle que l'objectif de l'Union Européenne peut également être atteint grâce au câble (FTTLa / Docsis 3.0) et au VDSL2 exploitant le réseau téléphonique.

Selon Point Topic, la répartition des investissements par zone de population serait :

- 52 milliards pour les zones rurales ( - de 100 habitants au km²)
- 22 milliards pour les zones semi-rurales ( entre 100 et 600 habitants au km²)
- 8 milliards pour les zones urbaines ( + de 600 habitants au km²)

Carte Point Topic des zones peu denses pour le très haut débit
Comme le montre la carte ci-dessus, les zones rouges représentent 71% de la population (149 millions de foyers). En Orange sont indiquées les zones moyennes couvrant 15% de la population (31,4 millions de foyers) et en vert sont identifiées les zones rurales peu denses représentant 14% de la population (29,3 millions de foyers).

Le modèle de coût établi par Point Topic repose sur des tarifs de déploiement de 150€ par foyer en zone urbaine, 900€ en zone semi rurale et 2000€ en zone rurale.

A titre d'exemple, Point Topic indique que les 5 villes européennes mobilisant le plus d'investissements à elles-seules sont toutes concentrées en Europe du sud :

- Athènes : 210 millions €
- Rome : 189 millions €
- Naples : 157 millions €
- Barcelone : 131 millions €
- Turin : 98 millions €

En France, le THD pour tous coûterait 10 milliards de plus qu'au Royaume-Uni !

A l'inverse, en zone rurale, le déploiement du très haut débit pèse lourdement sur la facture. A population équivalente, la couverture très haut débit de la France mobiliserait par exemple beaucoup plus d'investissements qu'au Royaume-Uni. Point Topic estime qu'il faudra 17.5 milliards d'euro en France contre seulement 7.5 milliards chez nos amis britanniques. La faute à une part plus importante de la population française installée en zone moins dense. L'investissement pour la couverture THD de la France serait ainsi presque équivalent à ceux du Royaume-Uni et de l'Italie réunis !

Dans le détail, les 17.5 milliards d'investissements pour le THD en France seraient répartis ainsi :

- 1.2 milliard € en zone urbaine
- 5.3 milliards €en zone semi rurale
- 10.9 milliards €en zone rurale