READSL : la pagaille !

28 juin 2005 à 20h59
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 19h06 -

Les offres READSL sont lancées chez Free et Wanadoo depuis 2 semaines, mais c'est un véritable parcours du combattant.Les offres READSL, destinées aux lignes trop longues pour l'ADSL classique, sont lancées chez Free et Wanadoo depuis 2 semaines, mais c'est un véritable parcours du combattant. Les internautes qui sont éligibles à ces offres n'ont pour la plupart toujours aucune connexion. Trois offres existent actuellement sur le marché pour les internautes désireux de profiter de la nouvelle technologie READSL. Deux offres chez Free, respectivement pour zones dégroupées et non dégroupées, et une offre chez Wanadoo, sur l'ensemble du territoire. Dans tous les cas, le démarrage est difficile. Du côté de Free, on a lancé le READSL en zone dégroupée avant même la sortie de l'offre France Telecom. Sur ces zones, Free peut faire valoir son réseau propre et ne dépend pas des offres de gros de l'opérateur historique. Il lui a donc été possible de proposer le READSL plus vite. Pour cette offre ADSL + VoIP, les abonnés reçoivent une Freebox compatible READSL. En zone non dégroupée, la même offre est proposée, mais Free a dû attendre que France Telecom puisse faire les raccordements. Dans les deux cas, le problème rencontré par beaucoup d'abonnés est lié à la Freebox : d'abord un bug sur l'interface de suivi, qui indique par erreur que le modem envoyé par Free est un modem Sagem. Ensuite des retards ou des erreurs d'acheminement de la Freebox, ou encore des abonnés qui doivent renvoyer la première Freebox reçue et en attendre une seconde... Enfin, des problèmes de fonctionnement de cette Freebox sur la ligne. Certains ont réussi, à leur grande surprise, à se connecter en READSL avec un vieux modem USB là où la Freebox échouait. Du côté de Wanadoo, la situation semblait plus claire, mais elle n'a cessé de se compliquer. Malgré les frais de mise en service de 60€ et les 79€ demandés pour l'achat d'un pack Ethernet READSL contenant un modem Speedtouch 510 V5, l'offre Wanadoo est tous calculs faits moins chère que celle de Free, cette dernière étant pénalisée par des frais de résiliation de 96€. Quoique rebutés par ces frais initiaux, beaucoup d'internautes que la VoIP de Free n'intéresse pas ont donc pris un "pack eXtense étendu" de Wanadoo. La mise en service a été relativement rapide mais à la réception du modem, mauvaise surprise : impossible de se connecter. Et pour cause : le modem vendu est affecté d'un bug majeur. Il est donc retiré de la vente le 28 juin. En attendant une Livebox officiellement compatible READSL, Wanadoo se voit donc contraint de suspendre son offre... Enfin, il faut signaler un problème d'éligibilité rencontré par de nombreux internautes en zones non dégroupées. Dans ces zones, la possibilité d'avoir du READSL est liée à l'éligibilité de la ligne selon France Telecom. Or, pour ce faire, France Telecom utilise ses propres méthodes de calcul da la valeur d'affaiblissement de la ligne. L'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) avait pourtant indiqué il y a quelques semaines comment le calcul de cet affaiblissement devait être effectué, dans le cadre de l'éligibilité au READSL. France Telecom a décidé de s'épargner une modifications de ses applications, et ne respecte donc pas la norme. Son calcul étant plus restrictif, ce sont des milliers d'internautes normalement éligibles au READSL qui restent provisoirement coincés en bas débit.