La redevance TV ne touchera pas (encore) les PC

30 janvier 2009 à 20h32
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h49 -

La redevance sera légèrement augmentée, mais ne devrait pas toucher, pour l'instant, ceux qui ne possèdent que des écrans de PC.Le montant de la redevance a été augmentée d'un montant ressemblant un peu à celui qu'aurait donné son indexation sur l'inflation, avec 4€ supplémentaires à découvrir au bas de la feuille d'impôts.

Plus de 20 millions de foyers aideront donc, au moyen de 80 millions d'euros supplémentaires de leurs impôts, au financement des politiques médiatiques actuelles.

On pourra avec plaisir faire de mauvais jeux de mots et statuer, par exemple que si la publicité a été portée disparue sur les chaînes publiques, elle doit y être considérée une affaire classée...

Taratata, ce n'est pas si sorcier, la publicité fait toujours comprendre ses 4 vérités sur les ondes publiques aux heures de moindre affluence... en tout cas pour l'instant.

Pas besoin d'avoir participé à "Questions pour un champion" ou à "Intervilles" pour voir si le compte est bon !

Même après cette augmentation, il reste encore pas mal de trous à boucher, la disparition de la publicité sur France Télévision faisant se dissoudre mécaniquement quelques 450 millions d'euros de recettes. Si cette baisse avait été entièrement compensée par le contribuable, il aurait fallu compter 25€ d'augmentation de cet impôt.

Dans les faits, les opérateurs télécoms ont été taxés, de même que les chaînes de télévision privées, afin d'éviter la fronde des particuliers. De plus, une vieille lune, la redevance sur la tv par adsl, n'en finit plus de s'éclipser. On en parlait déjà en 2006 sur Ariase, on la retrouve en 2009 sur VnuNet.

En Novembre 2010, les personnes disposant d'un écran pour micro-ordinateur et d'un accès à Internet paieront probablement, pour respecter le principe de neutralité technologique.