Alice peaufine son programme de rentrée

26 juillet 2007 à 12h58
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h57 -

L'agenda d'Alice est plein ! Pas de rendez-vous galants, non... Par contre, les nouveautés vont se succéder à partir du mois de septembre.L'été est une période calme pour le secteur du haut-débit. Les internautes recherchent davantage le soleil et la plage que les mégabits et les bouquets numériques. Pourtant, du côté des fournisseurs d'accès, c'est le calme avant la tempête. Alice a déjà commencé à affûter ses armes avant la grande bataille de la rentrée !

Dès le mois de septembre, Alice devrait enrichir son offre de téléphonie illimitée VoIP. De nouvelles destinations internationales illimitées seront comprises dans l'offre ADSL Alice Box.

En octobre, c'est le service de télévision qui sera à l'honneur. Alice travaille actuellement sur un décodeur IPTV inédit répondant aux nouveaux standards du marché (Haute Définition, gestion du direct, etc....). Pour Noël, les abonnés pourront également découvrir une nouvelle Alicebox, dont le design et les caractéristiques sont pour l'heure encore secrets.

Autre nouveauté : Alice va lancer de nouvelles offres "Pro" à la rentrée 2007 sous la marque Telecom Italia Entreprises. L'idée est de proposer des services VPN, d'hébergement et de téléphonie IP compétitifs pour séduire les PME souvent sollicitées par Orange et Neuf Cegetel.

Selon nos confrères du Journal du Net, Alice s'intéresse aussi à la fibre optique. Daniel Fava, directeur Business et Qualité de Telecom Italia France, révèle ainsi qu'Alice va "expérimenter deux modèles en fonction de notre taux de pénétration : la fibre optique en propre et l'achat en IRU (Indefeasible Right of Use - location de fibre) auprès de Numericable par exemple".

Dans le domaine de la convergence fixe/mobile, Alice pourrait aussi profiter des ambitions de Telefonica, le nouvel actionnaire majoritaire de Telecom Italia. En attendant un éventuel rachat de Bouygues Telecom par exemple, Alice deviendra un opérateur virtuel de téléphonie mobile (MVNO) avant la fin de l'année. L'enjeu ? La commercialisation d'une offre Quadruple Play reposant sur un téléphone hybride GSM/WiFi.