La TV à la demande devient incontournable

19 mars 2015 à 11h43
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

En l'espace de 6 mois, le nombre de téléspectateurs regardant des programmes à la demande a doublé sur les téléviseurs, les ordinateurs et les tablettes.L'institut Médiametrie vient de publier les résultats de sa 14ème étude Global TV qui vise à mieux cerner les habitudes de consommation de contenus audiovisuels quel que soit le support. Cette enquête révèle que la consommation quotidienne de télévision de rattrapage (également baptisée Catch up TV ou encore Replay) est en forte hausse.

Sur la période d'octobre à décembre 2014, 4.2 millions de personnes ont regardé des programmes de TV à la demande contre 2.2 millions sur la période d'avril à juin...et 1.8 million fin 2013. En l'espace d'un semestre, la TV de rattrapage a donc doublé son parc de téléspectateurs.

Selon Médiamétrie, cette croissance est principalement tirée par les jeunes, les femmes de moins de 50 ans et les catégories socio-professionnelles supérieurs (CSP+). La télévision reste de loin le support préféré des téléspectateurs pour consommer les programmes à la demande. Le nombre de personnes profitant de la TV à la demande via la Box de leur fournisseurs d'accès et de Canalsat a bondi de 85% entre juin et décembre 2014.

Canalsat à la demande

L'ordinateur a également fortement progressé (+73%) puisque le nombre de personnes regardant la catch-up TV depuis leur PC ou leur Mac est ainsi passé de 750 000 à 1.3 million. La plus grosse évolution (+134%) revient sans surprise à la tablette. Le nombre de personnes de 15 ans et + ayant regardé un programme en catch-up TVau cours d’une journée avec une tablette a plus que doublé (+134%) et s'établit désormais à 400 000 contre 171 000 en juin 2014.

Cette tendance s'explique d'une part par la progression du taux d'équipement des ménages en tablette tactile, mais aussi par l'utilisation croissance des applications "Replay" des chaînes (M6 Replay par exemple) et celles des opérateurs (comme myCanal par exemple).