Wi-Fi en ville : ça passe, ça casse...

20 mai 2008 à 18h06
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h53 -

Tantôt décriée, tantôt adorée, la technologie Wi-Fi ne s'impose pas toujours en ville.De nombreuses villes ont révé ou rêvent encore d'un réseau haut débit sans fil urbain. La plupart des grandes métropoles disposent soit d'un service à part entière, ou plus simplement d'un vaste maillage de points d'accès disponibles gratuitement ou sur abonnement.

La ville de Genève (Suisse) vient ainsi d'inaugurer des "hotspots Wi-Fi" gratuits alimentés par énergie solaire et qui seront largement utilisés par les supporters débarquant en masse à l'occasion de l'Euro 2008 de football. Cette initative complète ainsi un dispositif que la mairie de Genève a commencé à mettre en place avec la communauté FON depuis plusieurs mois.

A l'autre bout du monde, la mégalopole de Shanghaï vient également d'annoncer son projet "Ville sans fil". En combinant les technologies WI-FI et WiMax, Shanghaï va offrir d'ici 2010 une connexion Internet sans fil gratuite à tous ses habitants. Pas d'informations encore sur le financement si ce n'est que le géant chinois Baidu (le Google de l'Empire du Milieu) serait sollicité.