72 000 nouveaux abonnés Bbox au 4ème trimestre

26 février 2014 à 16h28
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h41 -

Deux ans après le raz-de-marée Free Mobile, Bouygues Télécom reprend doucement du poil de la bête.Les résultats publiés par le groupe Bouygues montrent que sa filiale Bouygues Télécom est toujours en convalescence. Néanmoins, comme au 3ème trimestre, la situation commence à s'améliorer.

Au 31 décembre 2013, Bouygues Télécom comptait 11.143 millions de clients mobiles, soit une baisse de 108 000 par rapport à 2012. L'année dernière, Bouygues a engrangé 482 000 abonnés" post payés" tandis qu'il a perdu 590 000 clients prépayés. Ce segment est en très net recul chez tous les opérateurs depuis le lancement de forfaits "ultra low cost" tels que l'offre à 2€ de Free Mobile.

Sur les 3 derniers mois de l'année dernière, Bouygues a recruté 49 000 clients mobiles (nets de résiliation). Bien que l'évolution soit loin d'être fantastique, elle enraye la perte d'abonnés d'une part, et permet à Bouygues de gagner des clients à forte valeur ajoutée, notamment grâce à la 4G. B&YOU a également progressé en fin d'année. La filiale "low cost" de Bouygues compte désormais 1.75 millions de clients, soit 116 000 de plus qu'au 3ème trimestre.

Du côté du marché du fixe, Bouygues réalise un bon trimestre avec 72 000 nouveaux clients Bbox ADSL et fibre. Bouygues franchit ainsi officiellement le cap symbolique des 2 millions d'internautes dont 363 000 disposent d'une offre Bbox Fibre.

Du côté des finances, la situation s'améliore. Le chiffre d'affaires s'établit à 4.6 milliards d'euros (-11% par rapport à 2012) mais le résultat opérationnel se stabilise et Bouygues Télécom dégage même un bénéfice net de 13 millions d'euros (contre une perte de 16 millions en 2012). Pour rééquilibrer ses comptes, Bouygues a réalisé un vaste plan d'économie de 600 millions d'euros entre 2011 et 2013.

Quelle stratégie pour Bouygues en 2014 ? L’opérateur compte poursuivre la réduction des coûts d'exploitation de son réseau mobile grâce à l'accord de mutualisation signé avec SFR.

Toujours sur le mobile, Bouygues souhaite pousser les nouveaux usages du très haut débit mobile (TV, cloud...) pour augmenter les usages data et dégager davantage de valeur ajoutée. D'après l'opérateur, un abonné mobile consomme en moyenne 600Mo de data en 3G contre 2Go en 4G, soit un facteur multiplicateur de 3,3. Toujours selon Bouygues, la consommation mensuelle de TV sur mobile double pour les abonnés 4G.