Iliad : Free fait beaucoup mieux qu'Alice

6 mai 2009 à 12h30
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h48 -

Le premier trimestre 2009 d'Iliad est paradoxal : les bons résultats de Free contrastent avec le recul de la base d'abonnés Alice.Les communiqués d'Iliad se suivent et se ressemblent. Le groupe confirme sa bonne santé commerciale et financière. Au cours des trois premiers mois de l'année, l'opérateur alternatif Free a notamment recruté 142 000 nouveaux abonnés ADSL.

C'est un bon score puisque Free progresse par rapport au dernier trimestre 2008 (114 000), et surtout, le FAI fait mieux qu'à la même période l'année précédente (137 000 au 1er trimestre 2008). Compte tenu de la maturité du marché, le fournisseur d'accès démontre ainsi que son offre Freebox a toujours le vent en poupe.

Le chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre dépasse les 477 millions d'euros, soit une hausse de plus de 43% par rapport aux 3 premiers mois de l'année 2008. Selon Iliad, "les services à valeur ajoutée du groupe ont progressé de 44% sur le 1er trimestre 2009 pour atteindre 115,6 millions d’euros".

En revanche, le revenu moyen par abonné du groupe Iliad est impacté par Alice. L'ARPU du groupe est de 35,9€ au 31 mars 2009, soit un Euro de moins que l'ARPU de Free (36,9€) au dernier trimestre 2008. Iliad y voit "un effet saisonnier moins favorable pour les consommations téléphoniques sur cette période". Dommage qu'Iliad ne communique pas la structure détaillée de son ARPU.

La baisse du revenu moyen par abonné est sans aucun doute à mettre en relation avec la situation commerciale nettement moins favorable d'Alice. Depuis son intégration au sein d'Iliad, force est de constater que le parc de clients Alice chute. Plus grave, le recul de la part de marché Alice est de plus en plus rapide : après un recul de 14 000 abonnés au dernier trimestre 2008, Alice a perdu 30 000 clients au premier trimestre 2009.

Iliad explique cette "légère érosion" en mettant en avant "sa politique de rationalisation des offres Alice et de migration des abonnés sur le réseau de Free". Doit-on comprendre que les anciens abonnés Alice n'ont pas apprécié les ajustements des services et des tarifs qu'Iliad a multipliés ces derniers mois ?