Orange recrute 52 000 abonnés ADSL au deuxième trimestre

29 juillet 2010 à 13h16
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h45 -

Orange a publié les résultats financiers et commerciaux de son activité au deuxième trimestre de l'année 2010.L'opérateur Orange a recruté 52 000 nouveaux clients ADSL (net de résiliation) entre le 1er avril et le 30 juin 2010. La base d'abonnés ADSL du groupe est ainsi passée de 8.937 à 8.989 millions. Orange évalue à 15,5% sa part de conquête trimestrielle, un chiffre historiquement bas pour l'opérateur historique.

Orange poursuit en tout cas ses efforts pour augmenter le nombre d'abonnés à son service de télévision sur IP. Ces dernières semaines, l'opérateur a d'ailleurs franchi la barre symbolique des 3 millions de clients Orange TV (par ADSL et satellite). Parmi ces clients Triple Play, plus de 752 000 ont souscrit un abonnement complémentaire à Orange Sport et/ou Orange Cinéma Séries, les chaînes TV exclusives de l'opérateur.

La tendance au ralentissement du recrutement de nouveaux abonnés ADSL pèse logiquement sur la part de marché d'Orange (46.5%) qui perd encore 0.5 points par rapport au début de l'année 2010. Les opérateurs alternatifs séduisent donc davantage les internautes. Sur la base du calcul d'Orange, on peut estimer que SFR, Free et Bouygues principalement se sont partagés environ 280 000 nouveaux abonnés au second trimestre.

L'agressivité de ses concurrents n'entame pourtant pas l'optimisme d'Orange qui annonce d'ores et déjà le "lancement de nouvelles offres et le renforcement des actions commerciales qui devraient permettre une amélioration significative de la part de conquête".

Parmi les premières mesures, Orange a déjà amélioré la compétitivité de sa principale offre ADSL (le forfait Net Plus) en diminuant le prix mensuel de 5€ et en incluant les appels illimités à l'étranger associés à un forfait inclus d'une heure de communications vers les mobiles en France. Orange devrait par ailleurs se lancer sur le créneau du Quadruple Play et proposer (avec l'accord de l'Autorité de la Concurrence) des offres ADSL à ses abonnés à la téléphonie mobile par exemple.