ADSL : SFR en passe de détrôner Iliad

1 mars 2010 à 11h07
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h46 -

Avec un recrutement record au dernier trimestre, SFR confirme sa progression. SFR et Iliad se tiennent désormais dans un mouchoir de poche.Grâce à la publication des résultats de Vivendi (maison-mère de SFR), on connaît enfin le podium des fournisseurs d'accès à Internet pour l'année 2009. Sans surprise, Orange reste le principal opérateur ADSL français suivi par Iliad qui a peiné à garder sa médaille d'argent face à SFR.

Au quatrième trimestre, SFR a été l'opérateur qui a le plus séduit les internautes. Pas moins de 165 000 clients (nets de résiliation) ont rejoint les rangs de SFR, soit près de 40% de parts de marché sur la fin de l'année.

Pour la première fois sur le marché de l'ADSL, un opérateur alternatif a recruté davantage qu'Orange. Avec 565 000 abonnés contre 554 000 pour Orange, SFR a réalisé une excellente performance commerciale contre l'opérateur historique mais également contre Iliad (Free et Alice), son principal concurrent.

Le groupe de Xavier Niel est très loin derrière avec "seulement" 231 000 nouveaux clients en 2009. Certes, Alice plombe les résultats d'Iliad avec des résiliations massives. Mais l'analyse des chiffres montre que SFR a tout de même considérablement creusé l'écart avec Free. En 2009, SFR a ainsi séduit 176 000 abonnés de plus que Free (389 000 clients hors Alice).

La stratégie d'unification autour de la marque SFR a visiblement porté ses fruits en 2009. Malgré l'intégration à marche forcée de Club Internet et de Tele2 notamment, SFR a réussi son pari. Quelle est la recette de SFR ? Fort d'une notoriété dans le secteur de la téléphonie mobile, SFR a soigné son positionnement sur le segment "grand public" en mettant en avant son offre Neufbox complétée par "tous les services SFR" tels que le suivi personnalisé, la clé 3G en cas de panne ou encore l'installation gratuite à domicile.