La Freebox séduit 71000 nouveaux freenautes au 1er trimestre

16 mai 2014 à 12h43
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

En début d'année, Free a réalisé une bonne performance commerciale aussi bien sur le marché de l'ADSL que dans la téléphonie mobile.Au 31 mars 2014, le groupe Iliad (Free et Alice) comptait 5.71 millions de clients Internet. Au cours du premier trimestre, 71 000 nouveaux abonnés (contre 96 000 au 1er trimestre 2013) sont venu grossir les rangs des freenautes, situés à plus de 95% en zone dégroupée.

Bien qu'il ne soit pas le principal recruteur sur les 3 premiers mois de l'année - Bouygues a fait nettement mieux avec 100 000 nouveaux clients - Free devance largement Orange (+ 31 000) et SFR (+ 43 000).

Ces bons résultats sont sans doute à mettre en relation avec la vente privée que Free a organisée en mars dernier. Pendant 8 jours, l'offre Freebox Crystal était à seulement 1.99€ par mois pendant un an au lieu de 31.98€.... soit une remise de 360€ sur l'année. On notera d'ailleurs que le revenu moyen par abonné continue de reculer à 35.50€ (contre 36€ au 1er janvier).

A noter que contrairement à Orange et SFR, Free ne communique toujours pas sur la fibre optique. Aucune information n'est fournie sur le nombre d'abonnés à son forfait Freebox Optique ni sur le nombre de foyers "raccordables" à son réseau FTTH.

Sur le secteur du mobile, Free a séduit 595 000 nouveaux clients (nets de résiliation) ce qui porte sa base d'abonné à 8.635 millions. Comme à chaque trimestre depuis son lancement en 2012, Free est l'opérateur qui a gagné le plus d'abonnés. Rappelons que sur la même période, SFR et Bouygues ont respectivement perdu 61 000 et 79 000 clients.

Néanmoins, Free reste muet sur la part de clients qui optent pour le forfait à 2€ ou pour l'offre 3G/4G à 19.99€. D'ailleurs, on remarquera que le communiqué d'Iliad ne mentionne plus le détail des chiffres d'affaires "services télécoms" et "Ventes de terminaux". L'opérateur se contente de déclarer "accélérer les ventes de mobiles et améliorer le mix d'abonnés dans ses recrutements sur le 1er trimestre 2014". Enfin, comme pour la fibre optique, Free fait l'impasse sur les informations liées au nombre de clients 4G notamment.

Du côté des finances, Iliad a poursuivi sa croissance rapide portée par la dynamique commerciale de ses forfaits mobiles. Le chiffre d'affaires bondit de 10.8% (+97 millions) par rapport au 1er trimestre 2013 et franchit le cap symbolique du milliard d'euros. Nul doute qu'Iliad atteindra son objectif de 4 milliards par an avec une année d'avance sur son objectif prévisionnel. En revanche, aucune information n'a été publiée sur les résultats.