SFR perd 31 000 abonnés Internet au 3ème trimestre

29 octobre 2014 à 16h02
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h39 -

Les résultats du 3ème trimestre de SFR ne sont ni bons dans l'ADSL ni dans le mobile et les indicateurs financiers restent dans le rouge.Alors que l'Autorité de la Concurrence vient tout juste de valider la fusion de SFR et de Numericable, les premiers chiffres du 3ème trimestre révèlent la fragilité de la situation de SFR sur un marché des télécoms toujours aussi difficile.

D'après les comptes provisoires non audités publiés par Vivendi (les réqsultats définitfs seront présentés le 14 novembre), SFR aurait 21.414 millions de clients mobiles, soit un gain de 35 000 clients entre le 1er juillet et le 30 septembre dernier. Néanmoins, l'analyse des chiffres montre pourtant une tendance à la baisse. Sur un an, la base mobile de SFR a globalement augmenté de 270 000 clients, essentiellement à cause de l'hémorragie de clients prépayés.

Pourtant, on remarque que la situation s'est dégradée sur le segment des forfaits grand public "postpayés" avec un recul de 49 000 abonnés "Carré de SFR" au 3ème trimestre. Par rapport au 3ème trimestre 2013, SFR enregistre tout de même une progression de 85 000 clients sur ce créneau.

Box de SFR avec Décodeur Evolution

Sur le marché de l'Internet fixe, SFR a marqué un coup d'arrêt malgré la rentrée généralement propice aux fournisseurs d'accès. Le nombre total de clients Box de SFR s'établit à 5.217 millions soit une baisse de 31 000 abonnés en 3 mois. La seule véritable embellie vient des offres très haut débit qui enregistrent un gain de 11 000 clients. Désormais, SFR compte 249 000 abonnés FTTH, soit 77 000 de plus qu'un an auparavant.

Même en partant du principe qu'une part des abonnements Fibre provient de migrations de clients ADSL, on constate que SFR souffre particulièrement sur le marché de l'ADSL depuis le 1er trimestre. Néanmoins, SFR affiche toujours un gain net de 54 000 clients Box par rapport au 30 septembre de l'année dernière.

Conséquence directe des contre-performances commerciales, le chiffre d'affaires de SFR sur les 9 premiers mois de l'année est de 7.4 milliards d'euros en repli de 4.2% par rapport à 2013. SFR évoque tout de même "un ralentissement de l'érosion des revenus" en rappelant qu'au 1er semestre 2014, le chiffre d'affaires avait reculé de 4.7%. Du côté du résultat opérationnel, pas d'évolution : comme au premier semestre, l'EBITDA a fondu de 19% au 3ème trimestre.