Les résultats de SFR en voie de stabilisation ?

28 octobre 2015 à 10h23
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h36 -

Au 3ème trimestre, SFR est parvenu à ralentir la baisse de sa base d'abonnés fixe et mobile, et à augmenter le revenu moyen par client. L'opérateur mise sur le très haut débit pour repartir à la conquête du marché.

Alors que les résultats du second trimestre de SFR étaient en net repli, l'opérateur a réussi à réduire ses pertes au 3ème trimestre. Au 30 septembre dernier, le groupe SFR-Numericable comptait ainsi 21.8 millions d'abonnés mobiles et 6.4 millions d'abonnés Internet. Dans les faits, SFR a perdu 158 000 clients mobiles (hors marché pro) dont 83 000 sur le créneau des forfaits postpayés.

Sur le secteur de l'Internet fixe, SFR a perdu 42 000 abonnés Box de SFR. On remarque néanmoins que ce recul ne concerne que le segment des offres ADSL de SFR (- 114 000 au 3ème trimestre). A l'inverse, le nombre d'abonnés très haut débit (en câble et en fibre optique) poursuit sa progression (+72 000), grâce aux migrations d'une part et à l'appétence des internautes qui désirent une connexion plus rapide d'autre part.

SFR déclare avoir "réalisé une meilleure performance en termes de souscription par rapport aux deux premiers trimestres de 2015". Avec une perte nette de 42 000 abonnés fixe au 3ème trimestre contre 119 000 au second trimestre, l'hémorragie est certes ralentie mais elle n'est pourtant pas encore enrayée. Les résultats du seul mois de septembre semblent en tout cas encourageants puisque SFR annonce des "ventes nettes positives sur le marché grand public tant pour le fixe que pour le mobile" (+39000 sur le fixe et +23000 dans le mobile) . La tendance se confirmera-t-elle en fin d'année ?

Box et Mobile SFR

Sur le marché grand public, le chiffre d'affaires de SFR s'élève à 1,92 milliard d'euros en baisse de 2,2% par rapport au troisième trimestre 2014 mais en hausse de 0,5% par rapport au deuxième trimestre 2015. Le chiffre d'affaires du fixefixe est resté stable tandis que celui du mobile est en hausse de 0,9% par rapport au deuxième trimestre 2015. Le chiffre d'affaires global du troisième trimestre 2015 s'élève à 2,773 milliards d'euros en baisse de 3,5% sur un an.

Pourtant, au-delà de l'évolution du chiffre d'affaires, certains résultats de SFR valident la stratégie de l'opérateur. Le revenu moyen par abonné (ARPU) des clients mobile et fixe est à la hausse, et les économies d'échelle liées au rapprochement de SFR et Numericable sont déjà au rendez-vous. En une seule année, SFR annonce avoir réalisé 700 millions de synergies sur un objectif d'1.1 milliard sur 3 ans.