[Rétro 2009] L'Odyssée d'Iliad

29 décembre 2009 à 11h27
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h47 -

L'année 2009 marque un tournant dans l'histoire du groupe Iliad avec l'intégration d'Alice et l'octroi de la quatrième licence 3G de téléphonie mobile.En décembre 2009, Iliad a gagné son appellation d'opérateur télécom unifié capable de rivaliser avec Orange, SFR et Bouygues dans les secteurs de l'ADSL, de la fibre optique mais également de la téléphonie GSM et de l'Internet mobile. Mais que s'est-il passé durant les onze premiers mois de l'année dans la maison Iliad ?

Dès le début 2009, le groupe de Xavier Niel s'est concentré sur l'intégration technique et commerciale du fournisseur d'accès Alice, acquis quelques mois plus tôt. En février, la nouvelle Alicebox (et ses AlicePlugs) - véritable clone de la Freebox v5 (et des Freeplugs) - commence à être distribuée aux abonnés Alice qui profitent désormais du réseau dégroupé de Free.

Si certains se félicitent de la hausse des débits (jusqu'à 22Mbits) et du nombre de destinations incluses dans le service de téléphonie IP, d'autres remarquent notamment que les tarifs de plusieurs bouquets TV ont augmenté, et que les Relations Web Alice (dédiées à l'aide en ligne des abonnés) ont disparu.

Depuis le 1er décembre, Iliad a franchi un nouveau cap dans le rapprochement de Free et Alice. Ainsi, les conditions générales de vente des nouvelles offres Alicebox (sauf le forfait Initial à 19,99€) sont calquées sur celles des offres freebox et incluent donc l'assistance taxée à 0,34€ la minute et les frais de résiliation dégressifs de 96€ (moins 3€/mois de fidelité).

Du côté des freenautes, l'année 2009 a réservé son lot de nouveautés. La téléphonie sur IP a accueilli une trentaine de nouvelles destinations incluses (dont le Maroc), tandis que des modifications de tarifs vers les fixes/mobiles à l'étranger profitent globalement aux freenautes (hormis quelques hausses vers le Maghreb par exemple).

Fin mai, le service FreeWiFi - concurrent direct de SFR WiFi - débarque sur les Freebox v5 pour le plus grand bonheur de milliers de Freenautes, qui disposent désormais d'un vaste réseau sans fil pour surfer gratuitement en situation de mobilité.

Au fil des semaines, le service Freebox TV a également gagné de nombreuses nouvelles chaînes. Le Pack Anniversaire et les promotions Canalsat ont visiblement séduit les freenautes et stimulé le marché de la TV sur ADSL. Le décodeur Freebox HD en a profité pour s'enrichir de plusieurs fonctionnalités. Le mediacenter simplifie désormais l'accès aux fichiers multimédias d'un PC vers la TV, tandis que l'enregistrement à distance permet de programmer le magnétoscope numérique de la Freebox depuis n'importe quelle connexion Internet.

Free Mobile et une Freebox

Cet été, la "grosse nouveauté" prévue à l'occasion du dixième anniversaire de Free a tourné à l'arlésienne. Le buzz datant de 2007 (tout de même !) est confirmé par Xavier Niel en octobre, et s'achève mi-novembre avec le lancement des jeux vidéos sur Freebox. Le nouveau service est inclus dans l'offre et ravit les nostalgiques (Doom, Duke Nukem...). Mais pour le moment, il se limite surtout à quelques titres classiques comme les jeux de carte (solitaire) ou les casse-briques. En revanche, Free a eu la bonne idée de prévoir un outil de développement pour favoriser la créativité des freenautes et compléter le catalogue de jeux mis à disposition des abonnés.

La véritable annonce de l'année concernant Free et Iliad a finalement été faite par l'ARCEP. L'Autorité de Régulation des Télécoms a accordé la quatrième licence 3G à Free Mobile. Le traditionnel trio Orange/SFR/Bouygues devra faire face à nouveau challenger à partir de début 2012, date à laquelle Free lancera ses premières offres commerciales de téléphonie mobile.

Seul candidat, Free Mobile était quasiment assuré d'emporter la mise. Pour l'équipe de Xavier Niel, le plus dur reste à faire. Entre la construction du réseau, les investissements à prévoir et les accords d'itinérance à valider avec les opérateurs déjà en place, le groupe Iliad sera bien occupé pendant les 18 prochains mois.

D'autant qu'Iliad ne peut et veut pas se limiter à la 3G. Le développement du dégroupage ADSL, la préparation d'une Freebox v6 ou encore le déploiement de la fibre optique sont autant de projets qu'Iliad devra gérer simultanément avec la téléphonie mobile.

Très discret sur sa couverture FTTH, Iliad a annoncé en 2009 la disponibilité de son offre Freebox Optique (hors Paris) dans plusieurs quartiers de Montpellier et de Valenciennes. D'autres villes, comme Lyon et Strasbourg, devraient également être concernées à court terme par la fibre optique de Free.

Quels sont les défis qu'Iliad devra relever en 2010 ? Avant tout autre chose, le groupe devra consolider et renforcer sa place de premier opérateur alternatif face à des concurrents (SFR, Bouygues et Numericable) qui progressent rapidement. Bien que le recrutement de nouveaux freenautes a compensé les résiliations massives d'abonnés Alice, les résultats commerciaux d'Iliad ont, de manière générale, été moins bons qu'en 2007 et 2008.