[Rétro 2009] Numericable en forme

30 décembre 2009 à 13h38
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h47 -

Après des années difficiles, Numericable a multiplié les efforts en 2009 pour améliorer ses services, changer son image et innover.Il y a un peu plus d'un an, Pierre Danon prenait les rênes de la direction de Numericable avec la lourde tâche de remettre le cablo-opérateur sur les rails, tant du point de vue commercial que financier.

S'il est un peu tôt pour tirer un bilan précis de la première année de Pierre Danon, on peut tout de même évoquer la série de mesures accompagnant la nouvelle stratégie de Numericable.

Dès le mois de janvier, plusieurs millions d'euros ont été investis dans la "relation clients". Concrètement, la hotline téléphonique a été réorganisée pour mieux gérer les appels en fonction de la situation des clients. De même, en cas d'appels répétés, les abonnés Numericable sont désormais orientés vers une cellule dédiée, ce qui accélère la résolution du problème et réduit l'insatisfaction.

Début 2009, Numericable s'est attaché à réduire le taux de résiliation et fidéliser sa base d'abonnés. En revanche, dès le milieu d'année, le cablo-opérateur est passé à l'offensive en à l'aide de nouvelles offres commerciales et de nouveaux services.

La gamme Numericable n'est plus uniquement centrée sur une offre Triple Play dont le prix varie en fonction du bouquet TV choisi (Prima, Premium, Infiny). Le FAI met davantage en avant son forfait Double Play associant une connexion jusqu'à 100Mbits et la téléphonie illimitée pour seulement 19,90€.

Depuis quelques semaines, cette offre est d'ailleurs complétée par un accès à la TNT gratuite dans plusieurs régions. Le déploiement de la norme DVB-T sur le réseau fibré de Numericable permet en effet aux abonnés d'accéder aux 22 chaînes gratuites (dont 4 en HD) de la TNT directement sur les prises "antenne" de leur logement.

D'autres forfaits sont apparus comme l'offre 30 Mega + TV Prima (19,90€ + 5€ de décodeur HD) pour ceux qui n'ont pas l'utilité d'un service de téléphonie sur IP, ou encore l'offre MTV Box HD (14,90€ + 5€ de décodeur HD) ciblant particulièrement les jeunes urbains attirés par l'univers MTV (musique, séries, Real TV..).

Du côté des innovations, Numericable s'est distingué via son concept de "télévision 2.0" avec notamment NumeriSPHERE, une interface TV inspirée d'un portail web. Les abonnés (équipés d'un décodeur HD Box) peuvent ainsi accéder directement et simplement aux différents services (chaînes, programmes, TV de rattrapage, VOD), mais aussi à NumeriSPACE (partage de photos et vidéos), aux radios numériques ou encore NumeriSEARCH pour trouver rapidement un film par exemple.

En 2009, Numericable a souhaité faire converger le web et la télévision via la fibre optique. Pour cela, l'opérateur peut se reposer sur son "backbone" qu'il modernise depuis plusieurs années, en remplaçant une grande partie des câbles coaxiaux par de la fibre optique. Grâce à l'architecture FTTLa, 4 millions de foyers répartis dans plus de 160 villes sont éligibles au 100 Mbits.

Ces derniers mois, des agglomérations comme Caen ou Le Havre ont bénéficié des travaux de rénovation de Numericable. D'autres villes, avec parfois moins de 1000 habitants, ont également été concernées par le passage au très haut débit.

Avec 195 000 abonnés à la fibre optique en septembre 2009, Numericable est de loin le principal opérateur FTTx en France. Il compte bien entendu sur l'immense avantage que lui procure son réseau national déjà opérationnel pour transformer l'essai, et distancer Orange, SFR et Free qui ne disposent (pour le moment) que d'une très modeste couverture FTTH.

Numericable joue d'ailleurs sur plusieurs tableaux puisqu'en 2009, il a poursuivi sa collaboration avec Dartybox, tout en signant de nouveaux partenariats avec Bouygues Telecom et Auchan qui loueront son réseau pour distribuer leurs propres offres de fibre optique en 2010.