Le Réseau d'Initiative Public pour le FTTH dans le grand Est : bouclage du financement privé

12 avril 2016 à 17h26
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h35 -

Le financement privé d'un des plus grands Réseaux d'Initiative Publique de fibre optique en France vient d'être bouclé par Altitude Infrastructure.

En novembre 2015, la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine a attribué au groupement NGE Concessions–ALTITUDE Infrastructure la délégation de service public en contrat successif pour assurer l’accès au très haut débit dans les zones rurales. Une société de projet a été crée : Rosace. Son rôle consiste à concevoir, financer, construire, commercialiser, exploiter et assurer la maintenance du réseau Très Haut Débit en Alsace pendant 30 ans.

A terme, le réseau FTTH sera déployé dans 700 communes. Au total, 370.000 foyers, équipements publics et entreprises seront concernés.

Un financement privé de 190 millions d’euros

Le financement privé s’élève à 190 millions d’euros, complété par 164 millions d’euros de participations publiques. L’investissement total se monte à 500 millions d’euros sur la durée de la Délégation de Service Public. Le projet compte 5 actionnaires : NGE Concessions qui en est le mandataire (à hauteur de 8%), Altitude Infrastructure (8%), la Caisse des Dépôts et Consignations (20%), le Fonds Quaero Infrastructure (27%) et le Fonds Marguerite (37%).

Philippe Richert, Président de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, Emmanuel Macron et les partenaires


6 établissements prêteurs financent le projet : la Société Générale, SCOR, ARKEA, la Caisse d'Epargne et Prévoyance d'Alsace, la Caisse Régionale du Crédit Agricole Alsace Vosges, le Crédit Industriel et Commercial. La Banque Européenne d’Investissement participe également au financement.

Un des plus ambitieux RIP de France

« Ce RIP est le plus ambitieux de France » a déclaré David El Fassy, Président d'Altitude Infrastructure, même si d'un point de vue envergure, celui de THD Bretagne, sur les quatre départements bretons est bien sûr le plus vaste. L’opérateur Altitude Infrastructure compte déjà 19 autres réseaux d’initiative publique pour un montant total de 847 millions d’euros d'investissements.

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron, ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Philippe Richert, Président la région Alsace Champagne-Ardenne-Lorraine ainsi que tous les partenaires de ce projet ont confirmé l’engagement et le soutien de l’Etat dans ce projet 100% fibre optique. Le ministre a ainsi expliqué : « Les grands moments de l'histoire économique du pays se sont faits à travers ces infrastructures. L'accès aux connaissances, à l'information, passe par ces infrastructures essentielles. Ces projets, notre territoire en a besoin ».

Le 5 avril dernier, les Rencontres Parlementaires sur l’économie numérique française ont permis de faire un point concernant le déploiement du Très Haut Débit en France et le colloque de l’AVICCA a été l’occasion d’un bilan sur l’avancée du Plan France Très Haut Débit. Avec désormais 46,2% de la population éligible à une offre THD, à fin 2015 on avait selon l'ARCEP 5,6 millions de foyers/locaux qui étaient éligibles à la fibre optique et 8,8 millions en câble et 5,3 millions en VDSL2.