Roaming en Europe : nouvel axe de séduction des opérateurs

22 janvier 2014 à 11h57
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h41 -

Bouygues Telecom a annoncé inclure les appels et l'internet mobile depuis l'Europe et les DOM dans ses forfaits Sensation à partir de 29,99€/mois. Le rêve de Neelie Kroes pour la fin du roaming en Europe est-il en train de se réaliser ?Après Free Mobile qui lançait hier la suppression des frais d'itinérance depuis l'Italie, Bouygues Telecom a fait encore plus fort en début de soirée. Contrairement à son concurrent qui ouvre progressivement les frontières, l'opérateur a choisi de ne plus surtaxer les appels, les SMS/MMS et 3Go d'internet mobile depuis l'Europe et les DOM.

Cette merveilleuse nouvelle pour les voyageurs sera disponible à partir du 24 février pour tous les abonnés, dans les forfaits mobiles Sensation : à partir de 29.99€ par mois pour le forfait 3Go en version éco avec un engagement de 12 mois, ou à partir de 36.99€ par mois avec un mobile subventionné. Les communications entrantes et sortantes sont entièrement incluses dans l'abonnement, pour des appels depuis 61 destinations vers la France et les DOM. Bouygues Telecom précise également que les abonnés pourront même appeler et envoyer des SMS à leurs amis et leur famille en voyage avec eux, sur leur numéro de téléphone français. L'enveloppe de 3Go de data complète celle déjà incluse dans le forfait (3, 8 ou 16Go), et reste spécifique à une utilisation hors métropole.

Les pays concernés sont :
- Union Européenne : Les Açores, Iles Aland, Allemagne, Angleterre, Autriche, Les Baléares, Belgique, Bulgarie, Les Canaries, Chypre, Corfou, Crète, Croatie, Les Cyclades, Danemark, Ecosse, Espagne, Estonie, Finlande, Gibraltar, Grèce, Guadeloupe, Guernesey, Hongrie, Irlande, Irlande du Nord, Italie, Jersey, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Madère, Malte, Ile de Man, Pays-Bas, Pays de Galles, Pologne, Portugal, République tchèque, Ile Rhodes, Roumanie, Sardaigne, Sicile, Slovaquie, Slovénie, Suède
- DOM : Guadeloupe (et son archipel), Guyane française, La Réunion, Martinique, Mayotte, St-Barthélemy, Saint-Martin (Fr), St Pierre et Miquelon
- Autres : Andorre, Iles Féroé, Islande, Liechtenstein, Norvège, St Marin, Vatican

vers la fin du roaming au parlement européenMême si le service est utilisable pendant 35 jours par an, Bouygues peut s'assurer la sympathie de ses clients actuels et futurs, qui ont déjà reçu une facture salée après un voyage. Maintenant, les abonnés pourront séjourner à l'étranger sans se soucier de leur abonnement mobile. Et c'est d'ailleurs l'objectif fixé par Neelie Kroes, commissaire européenne chargée des nouvelles technologies. Le 30 mai 2013, elle avait déclaré devant le Parlement européen son intention d'abolir les coûts de l'itinérance en Europe.

Sur ce point, Stéphane Richard n'était pas franchement pour l'ouverture des frontières en matière de communications mobiles. Pourtant le patron d'Orange semblait lundi à Madrid avoir retourner sa veste, en manifestant sa volonté de proposer lui aussi un nouveau service à ses clients. Selon nos confrères de La Tribune, il aurait ajouté vouloir être le meilleur de la classe en matière de roaming : Orange sera le premier opérateur à proposer le trafic inclus dans tous les pays européens où il est présent. Mais trop tard, Bouygues lui a coupé la priorité !

L'opérateur historique pensait juste modifier le prix de son option payante Go Europe - qui propose aujourd'hui un pass 3 jours avec 30 minutes d'appels et 50 SMS pour 5€, ou un pass 7 jours avec 1 heure d'appels et les SMS en illimité - sans aller jusqu'à inclure les communications à l'étranger dans ses forfaits. Mais l'annonce surprise de son concurrent l'obligera-t-il à revoir sa copie ?