Acte 2 - Difficile semaine pour France Telecom

22 décembre 2008 à 13h46
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h50 -

Entre les intempéries liées à la neige et la rupture de 3 câbles sous-marins en Méditerranée, les équipes de France Telecom ne chôment pas.La semaine dernière, le réseau EDF et le réseau France Télécom ont été fortement perturbés par les chutes de neige. Près de 35000 lignes téléphoniques ont été coupées pendant plusieurs jours, notamment en Auvergne et dans la région Rhône-Alpes.

Selon l'opérateur historique, plus de 1000 techniciens ont été mobilisés, et la situation est aujourd'hui presque revenue à la normale. Par précaution, le plan d’entraide interrégional mis en place est maintenu à minima jusqu’à la fin d’année.

Après la neige, une ancre de bateau ? Samedi matin, trois câbles sous-marins importants traversant la Mer Méditerranée ont été sectionnés. Baptisés Sea Me We3, Sea Me We4 et FLAG, ces câbles permettent de relier l'Europe au Moyen-Orient avec des fibres optiques destinées au transport des données IP, mais aussi aux communications téléphoniques internationales.

De nombreuses coupures ont été signalées dans le Golfe Persique (Yemen, Arabie Saoudite, Qatar, Emirats Arabes Unis) mais aussi au Proche-Orient (Egypte, Syrie, Liban) et en Inde. L'incident pourrait avoir été accidentellement provoqué par bateau mais, officiellement, les causes restent encore "imprécises", selon le communiqué de France Telecom.