Bilan SFR au second trimestre 2016 : la perte de clients se poursuit, le CA baisse et l'ARPU remonte

9 août 2016 à 16h58
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h34 -

Le début du mois d'août est compliqué pour l'opérateur SFR, en pleine phase de restructuration, qui vient de publier des chiffres décevants pour le 2nd trimestre 2016, faisant suite à de vives polémiques sur une réduction d'effectifs drastique annoncée.

Malgré un communiqué positiviste, SFR vient de publier des chiffres de clôture de son deuxième trimestre 2016 toujours à la baisse sur le CA, la croissance du nombre d'abonnés ou encore la réduction de l'attrition du parc d'abonnés DSL…
SFR peut néanmoins afficher une progression de son nombre d'abonnés THD ainsi qu'une nette amélioration de ses réseaux fixe et mobile, avec notamment sur ce secteur un taux de couverture 4G de la population désormais de 70%.
Plus important, avec a priori les premiers retours sur ses nouveaux services payants proposés et les effets d'augmentation de ses tarifs depuis près d'un an, l'opérateur annonce surtout un ARPU en hausse (revenu moyen par abonné, critère essentiel pour redresser la barre), surtout sur l'Internet fixe.

Une lente progression des abonnés Internet fixe fibrés

Du côté des abonnés fibre (FTTH/FTTB), SFR annonce 44 000 recrutements nets, avec 1,925 million de clients. Une augmentation qui ralentit légèrement sur ce trimestre, sur un parc qui au total compte 8,5 millions de lignes éligibles dans plus de 1 200 communes. Au total, ce sont 419 000 nouvelles prises qui ont été ouvertes en 'Fibre' durant le 2ème trimestre (et 1, 5 million prises FTTB/FTTH depuis 1 an). Mais ce n'est pas suffisant pour enrayer la perte des abonnés xDSL.
Malgré la résolution des pénuries de box DSL en avril et le retour à la normale au mois de mai ce sont 58 000 de client en moins pour l'Internet fixe qui sont à déplorer entre le T1 et le T2 2016 (contre -61 000 sur le trimestre précédent). Sur un an, on est à 167 000 clients internet perdus...

SFR'

SFR perd ses abonnés mobiles

Du côté du mobile, les choses sont un peu plus compliquées, avec 334 000 clients perdus en un trimestre, dont 288 000 sur le parc mobile grand public, pour un total de 861 000 clients en moins sur un an. Sur la partie du churn post-payé sur le segment grand public, SFR annonce aussi une perte nette de 199 000 clients au T2 2016, contre 314 000 au T2 2015.

Au 30 juin, l'opérateur SFR revendiquait encore 14,577 millions de clients mobiles grand public, mais c'est du côté de la couverture de son réseau mobile qu'il faut apprécier les efforts de l'opérateur, avec de la 4G/4G+ qui couvre 70% de la population française métropolitaine, en progression de +12 points en 1 an. Après avoir lancé l’Ultra Haut Débit mobile à Brest, Clermont-Ferrand, ainsi que dans les 10 stades de l’Euro 2016, SFR a ouvert selon l'ANFR 1 256 nouveaux sites 4G au 2ème trimestre 2016.

D’autre part, comme l’attestent les résultats de l’enquête annuelle sur la qualité des services mobiles publiée par l’ARCEP le 12/07/2016, SFR a considérablement amélioré la qualité de service de son réseau mobile depuis 1 an (+4% sur la voix et +8% sur la navigation web en zones denses).

SFR T2 2016'



Un CA en baisse mais l'ARPU fixe (DSL/'Fibre') s'améliore

Si les résultats financiers de SFR sont globalement à la baisse (chiffre d’affaires grand public en baisse de 5,2% au T2 2016 par rapport au T2 2015), l’ARPU combiné fibre/DSL passe de 35,3 euros au T2 2015 et 33,9 euros au T1 2016 à 35,6 euros au T2 2016. De même, l'ARPU mobile remonte en un trimestre de 21,8€ à 22,3€, mais cela reste inférieur au 22,7€ du T1 2015.
Pour expliquer ces hausses, malgré la guerre des prix sur les offres, SFR profite d'une augmentation de ses tarifs, et surtout des premiers résultats de services payants/premium complémentaires comme Zive, SFR Presse et autres…