SFR condamné à 1200 Euros de dommages et intérêts

25 mars 2010 à 16h55
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h46 -

L'opérateur SFR a été condamné par un tribunal de proximité pour avoir coupé l'accès à Internet à un abonné.Si les mésaventures entre clients et opérateurs n'étaient pas autant une source de "stress", on pourrait en rire. Hélas ! L'UFC que Choisir annonce qu'un des membres de son association - abonné à l'offre Neufbox de SFR - vient de gagner son procès face à l'opérateur.

Si la condamnation date du 9 mars dernier, l'origine de l'histoire remonte au 22 août 2009. L'abonné Neufbox en question est contacté par un téléconseiller SFR qui lui apprend que sa facture - correspondant à son abonnement ADSL et son encours de consommation (téléphone, vod...) - s'élève à plus de 200 euros. Le client ne conteste pas le montant mais l'opérateur précise qu'il faut un règlement immédiat pour éviter toute coupure de ligne et de services.

Alors que des affaires de grosse facture ont éclaté chez Orange Mobile, il semblerait que SFR a préféré "prévenir que guérir". Sauf que la ligne ADSL bel et bien été coupée le soir de l'appel du téléconseiller.... Constatant le problème, l'abonné rappelle le service clients SFR et demande une facture avant de règler la somme.