Orange pourrait suspendre Orange Sport

18 mars 2009 à 13h39
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h48 -

Orange, lourdement condamné, envisage trois avenirs pour Orange Sports le satellite, l'amende, l'oubli... pas la distribution chez des SFR ou des Free.Après le véritable camouflet infligé par le tribunal de commerce de Paris à la politique de contenus exclusifs rêvée par Orange, le plus grand FAI de France se devait de réagir. C'est désormais chose faite, puisque l'opérateur a dévoilé sa stratégie et trois choix possibles.

Qu'on n'attende pas une reddition en bonne et due forme et l'apparition, tête basse, d'Orange Sports chez les autres FAI : ce n'est pas le genre de la maison.

Au contraire, et Xavier Couture l'a annoncé très fort, Orange va faire appel de cette décision, qui remet en cause le prix payé pour des exclusivités finalement bien peu exclusives.

Première option : payer l'astreinte, quitte à récupérer l'argent mobilisé si la décision judiciaire devait être annulée en appel. A 50000 euros par jour pendant 90 jours, l'astreinte se monterait cependant à une jolie cagnotte... pour le plus grand bien des parties "lésées", à savoir, entre autres, Free et SFR.

Seconde option : diffuser Orange Sport uniquement par satellite. Le coût de l'installation des paraboles pour la réception d'Orange Sport serait cependant un très gros frein à l'adoption de cette option, d'autant plus que certaines personnes ne peuvent pas installer de parabole...

Troisième option : suspendre Orange Sport. Outre l'effet d'annonce de cette décision, qui priverait de foot bien des gens et ferait largement jaser politiques et électeurs, Orange Sport ne comporte pas encore suffisamment de clients pour être bénéficiaire. Et 50000 euros à dépenser en amende par jour, c'est 1,5 million d'euros par mois, soit l'équivalent de ce que rapportent 250000 abonnés payant 6 euros par mois, et hors frais de tournage, de dossiers, de diffusion...