Tarn : des Kiwis contre les zones blanches !

4 avril 2008 à 14h10
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h53 -

Qui aurait cru que des fruits pourraient amener Internet haut débit aux oubliés de l'ADSL ?Il ne s'agit pas d'un poisson d'avril !Mais dans le Tarn, le Kiwi n'a rien d'un fruit mais ressemble plutôt à une antenne de réception d'ondes hertziennes.

Plus de 70 communes et 800 zones blanches ont été identifiées dans le département du Tarn. Pour remédier au problème, la société E-Tera installe actuellement des antennes pour déployer des réseaux haut débit reposant sur la technologie hertzienne.

Ni Wi-Fi ni WiMax, la technologie sans fil utilisée correspond à du "pré-wimax". Elle utilise la boucle locale radio (BLR) sur la bande de fréquence libre de 5,4 GHz. Les conditions d'utilisation respectent bien entendu les critères définis par l'Autorité des Télécoms (ARCEP).

Le principe de fonctionnement est assez identique à celui du WiMax ou de la télévision hertzienne. Une station émettrice, reliée au réseau de fibre optique de E-Tera, envoie un signal récupéré par une antenne chez l'abonné, qui peut ainsi profiter des services haut débit via un modem Kiwibox.

Baptisée Kiwi, l'offre de E-Tera propose aux particuliers un accès Internet illimité jusqu'à 2 Mbits en téléchargement et 512 Kbits en envoi de données. Le forfait est annoncé à 30,90€ par mois mais la facture de l'abonné sera alourdie par la location de la Kiwibox et du kit de connexion comprenant l'antenne (10€ par mois). Un service de téléphonie Voix sur IP est prévu prochainement.