Les chaînes d'Orange bientôt sur TMP ?

17 janvier 2008 à 18h49
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h53 -

La télévision mobile personnelle devrait faire son apparition en 2009. Orange a montré son envie de se lancer dans le créneau, en proposant deux dossiers au CSA. Qu'on ne s'y trompe pas, des émissions de télévision sur téléphone mobile, çà existe déjà depuis longtemps et c'est relativement courant, à condition d'avoir un téléphone adéquat et un abonnement permettant ce genre de prestations. Il suffit en effet d'être lié à un réseau 3G, tel que celui de SFR ou d'Orange, pour pouvoir bénéficier de ce type de prestations.

Sur le site de l'internaute, par exemple, les qualités de la 3G sur téléphone étaient déjà testées en 2005. Lors de l'annonce des licences 3G, l'arrivée annoncée de la télévision sur les téléphones mobiles avait largement contribué à gonfler le prix des licences. Puis était passée la bulle, et le fait que l'on pouvait regarder de la vidéo sur son mobile est passé largement inaperçu. Le coût très élevé de ce type de services, généralement considéré comme une communication passée dans le cadre du forfait, n'étant bien entendu pas pour rien dans cet état de fait.

Dans le dos de la 3G, c'est déjà la 4G qui se profile. Des expérimentations se poursuivent, qui permettent d'atteindre des vitesses affolantes. Le LTE permettrait des débits de plus de 100 Mbits/s sur des distances de plusieurs centaines de mètres, et ce, sans baisse à proximité d'antennes mobiles urbaines. De quoi concurrencer le Wimax mobile, qui n'atteint aujourd'hui "que" 70 Mbit/s, selon Business Mobile. On croirait évoluer dans un autre univers !

La TMP, ce n'est ni de la 3G, ni de la 4G, mais celà passe par des faisceaux hertziens, comme le fait la TNT. Il s'agit des fréquences DVB-H, qui comprennent 13 canaux de diffusion et devraient commencer à être utilisées en 2009. Un petit problème : 32 candidats se sont bousculés au portillon... dont Orange !

Seul opérateur à ne pas être lié à une chaîne de télévision, comme SFR avec Canal+ via Vivendi, et Bougues Telecom avec TF1 via le groupe Bouygues, Orange ne souhaite pas être isolé dans un marché ayant le potentiel de devenir un "must" chez les possesseurs de téléphones mobiles. Deux projets signés Orange sont donc arrivés sur le bureau du CSA, au milieu des propositions des chaînes habituelles et de quelques surprises, comme une proposition de la société de production de Luc Besson, Europacorp.