Orange en route vers la voiture connectée

6 octobre 2014 à 11h47
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h39 -

Dans la lignée de l'Internet des objets et de la maison intelligente, la voiture connectée intéresse également les opérateurs télécoms.Dans la foulée du Show Hello centré autour des objets connectés, Orange profite du Mondial de l'Automobile, qui se tient actuellement à Paris, pour renforcer sa présence sur le marché de la voiture connectée. L'opérateur vient ainsi d'annoncer la signature d'un accord avec le constructeur américain Tesla spécialisé dans les voitures électriques haut de gamme.

Ce partenariat se traduira d'ici la fin de l'année par la mise à disposition d'une solution "clé en main" permettant à Tesla d'offrir à ses clients une connectivité 4G en France ainsi que des services Machine To Machine (M2M). Concrètement, "grâce au réseau mobile Orange, les clients français de Tesla pourront accéder dans leur véhicule à des services d’assistance à la conduite, de radio par internet et naviguer sur le web" précise l'opérateur.

Depuis une application dédiée sur smartphone, les propriétaires d'une Tesla pourront ainsi communiquer avec leur voiture pour connaître son niveau de charge, géolocaliser le véhicule (pratique en cas de vol) ou encore contrôler la température de l'habitacle en démarrant la climatisation ou le chauffage à distance...

Tesla n'est pas le premier constructeur avec qui Orange s'est rapproché. D'autres collaborations sont déjà en cours avec Renault et Peugeot par exemple. L'enjeu est important pour les marques qui considèrent la voiture connectée comme un levier de croissance, notamment pour mieux segmenter les gammes. L'enjeu est également de taille pour les opérateurs qui peuvent ainsi capter de la valeur ajoutée sur un nouveau marché, appelé à consommer de plus en plus de bande passante. Deux chiffres à garder à l'esprit : 38 millions de véhicules en France (dont 32 millions de voitures pour particuliers) et 7Go de data par mois inclus dans l'abonnement associé à chaque voiture Tesla / Orange !

Tesla Model S connectée au réseau 4G Orange

D'autant que la voiture connectée se démocratise de plus en plus, au fur et à mesure que le smartphone s'impose chez les automobilistes. Les applications GPS, la musique et les communications en Bluetooth font déjà partie du quotidien de millions de français. L'intégration de cet environnement numérique au coeur de l'écosystème des constructeurs n'est donc que le prolongement logique d'une stratégie qui transformera à terme la voiture connectée en voiture autonome.

Une voiture connectée pour quoi faire ? Les applications sont "infinies" et une grande partie reste à inventer. Les principaux services se concentrent aujourd'hui autour du divertissement et des aides à la conduite. Citons par exemple l'application Orange Drive qui sera prochainement testée par Orange en vue d'un lancement en 2015. Orange Drive regroupera plusieurs fonctions pratiques telles que le GPS, la vocalisation des SMS pour garder les yeux sur la route, l'accès à des milliers de radios via Deezer ou encore une aide à l'éco-conduite pour moins consommer de carburant par exemple.

Le rapprochement des univers de la voiture et du numérique pourrait également être une aubaine pour développer et démocratiser de nouveaux usages. On pense par exemple à l'autopartage, à la prévention routière et à la gestion du trafic en temps réel ou encore à commercialisation de nouveaux contrats d'assurance dont le prix serait indexé sur des critères enregistrés par voiture (kilomètres, vitesse moyenne, consommation, entretien....).