Wibox lance des offres ADSL dégroupées dans l'Eure

13 juillet 2011 à 17h19
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h44 -

Après le WiMax, la fibre optique et le satellite, Wibox ajoute une corde à son arc en proposant des offres ADSL en dégroupage.Le dégroupage est bien souvent assimilé systématiquement aux offres ADSL de Free, SFR ou encore Bouygues Telecom. Pourtant, ce n'est pas toujours le cas !

Le fournisseur d'accès Wibox, spécialisé dans les forfaits Internet en zone rurale, vient de démarrer la commercialisation d'offres ADSL dégroupées dans le département de l'Eure (27).

Les 900 lignes téléphoniques du central de la commune de Claville (CLA27) sont actuellement éligibles au dégroupage, uniquement avec Wibox.

Techniquement, Wibox n'a pas installé ses propres équipements DSLAM mais s'est appuyé sur le réseau haut-débit départemental Net 27. Cette délégation de service public, co-gérée par Altitude et le Conseil Général, est en charge de la couverture numérique de l'Eure, en installant des stations WiMax dans les zones blanches, mais aussi des DSLAM dans les noeuds de raccordement pour concurrencer France Telecom.

A Claville, les internautes peuvent désormais souscrire une des offres de la gamme ADSL de Wibox correspondant à leur besoin :

- Essentiel (19.90€) : ADSL 20 mbit/s + ligne téléphonique
- Premium (29.90€) : offre Essentiel + appels illimités vers les fixes en France et vers 28 pays
- Intégrale (39.90€) : offre Premium + appels inclus vers les mobiles.

Wibox fournit gracieusement le modem-routeur WiFi. Le contrat prévoit une durée d'engagement de 12 mois à l'issue de laquelle aucun frais de résiliation ne sont exigés. A noter que Wibox ne propose pas encore de service IPTV.

Thomas Gassiloud, le directeur de Wibox, précise que le "dégroupage d'une dizaine de petits centraux téléphoniques de l'Eure est à l'étude". 4000 foyers situés en zones peu denses pourraient être concernés par le dégroupage d'ici la fin de l'année.

La stratégie de Wibox consiste à cibler des zones essentiellement rurales où les opérateurs nationaux de dégroupage ne sont pas présents. C'est bien entendu déjà le cas dans les zones blanches où Wibox propose du Wimax ou du satellite, mais c'est aussi vrai sur des réseaux d’initiative publique sur lesquels le dégroupage ADSL et la fibre optique jusqu'à l'abonné sont possibles.

Dans les prochains mois, Wibox pourrait d'ailleurs étendre la commercialisation de ses offres ADSL dégroupées à d'autres départements couverts par Altitude, Axione ou encore SFR Collectivités par exemple.