Streaming vidéo : Apple veut croquer Netflix

apple-concurrent-netflix
1 mars 2019 à 16h21
- Mis à jour le 1 mars 2019 à 16h21 -

Apple devrait présenter le 25 mars prochain un service de vidéo en streaming. Peu d'informations ont filtré sur le futur service de vidéo à la demande. Seule certitude: si Apple se lance dans l'aventure de la vidéo en streaming, c'est pour être un concurrent sérieux à Netflix ou faire encore mieux.

Streaming vidéo: Apple voit les choses en grand

Le service de vidéo en streaming d'Apple sera présenté le 25 mars prochain. Pour son lancement, il faudra en revanche attendre l'été voire l'automne. Mais si le service de vidéo en streaming d'Apple est à la hauteur du casting qui est annoncé pour sa présentation, alors, ça promet. En effet, Tim Cook, le patron d'Apple a invité le tout Hollywood. Sont notamment annoncées des personnalités comme Jennifer Aniston, Reese Witherspoon ou encore le célèbre producteur et réalisateur J.J. Abrams, à qui l'on doit notamment l'épisode 9 de la saga Star Wars ou la série Lost.

Quels contenus sur la plateforme de streaming vidéo d'Apple ?

Apple ne sera pas, loin s'en faut, la première plateforme de vidéo en streaming. Difficile, donc, de nouer des partenariats avec des producteurs pour diffuser leurs programmes. Le choix paraît en effet limité. Sans grosse surprise, NBC Universal, 21st Century Fox, The Walt Disney Company et Warner Media vont regrouper leurs contenus au sein d'Hulu, la plateforme qu'ils ont créée en ensemble. Aussi, selon toute vraisemblance, Apple devrait faire comme Netflix: produire des contenus exclusifs. Et tant mieux, c'est là dessus que Netflix a construit son succès ces dernières années. 

apple-jennifer-anistonAujourd'hui, une douzaine de projets sont dans les cartons d'Apple qui aurait déjà investi un milliard en 2018 dans la production de films ou de séries, peut-être beaucoup plus. Une belle somme mais qui reste malgré tout très inférieure à celles investies par les concurrents d'Apple. Chose étonnante, on retrouve au cœur de ces projets les mêmes noms qui sont annoncés à la soirée de lancement de la plateforme de vidéo en streaming. Jennifer Anniston et Reese Witherspoon seront associées dans The Morning Show, une série qui racontera les coulisses d'un talk show matinal américian, pour ce qui est le projet le plus glamour et le plus coûteux de la future plateforme de streaming d'Apple. Reese Witherspoon que l'on retrouve aussi à la production d'un thriller qui aura pour tête d'affiche l'actrice oscarisée dans La Couleur des Sentiments Octavia Spencer. Quant à J.J. Abrams, il sera producteur exécutif de Little Voice, une dramédie musicale. D'autres superstars sont à pied d'oeuvre: M. Night Shyamalan, le réalisateur de Sixième Sens, travaille sur une série mystère sous forme de thriller. On sait aussi que le très demandé Damien Chazelle, réalisateur de La la Land, travaille sur une série dont rien n'a filtré. Enfin, Apple travaille au remake de la série culte des années 80 Amazing Stories produite à l'époque par Steven Spielberg. La firme américaine s'intéresse aussi au domaine de la Science-Fiction. Elle a mis la main en effet sur l'oeuvre d'Isaac Asimov. Ça promet !

Quel prix pour la plateforme de streaming vidéo d'Apple ?

Aucune information n'a fuité sur le prix de l'abonnement à la future plateforme de vidéo en streaming d'Apple. On peut toutefois essayer de se faire une idée. Dans l'univers de la vidéo en streaming, Netflix est la référence. Apple est obligé d'en tenir compte pour se positionner en termes de prix. Or, l'offre de base de Netflix, le forfait Essentiel, est à 7.99€/mois. Donc, si Apple veut avoir une chance de se faire une place à côté de Netflix, elle peut difficilement aller au delà des tarifs proposés par Netflix, le leader de la vidéo en streaming.

Mais, depuis quelques semaines, différentes rumeurs circulent. Il se pourrait en effet que le service de vidéo en streaming d'Apple, disponible sur une nouvelle version de l'application TV soit gratuit pour les clients d'Apple. Aussi, les détenteurs d'un Mac, d'un iPhone, d'un iPad ou de l'Apple TV n'auraient pas le moindre centime à débourser.streaming-clients-apple

Enfin, selon d'autres rumeurs, il se murmure que la nouvelle plateforme de vidéo en streaming d'Apple soit incluse dans une offre unique. Apple songerait en effet à créer une plateforme unique regroupant Apple Music, Apple News et donc le nouveau service de vidéo en streaming.

Streaming vidéo : Apple peut se servir de la réussite d'Apple Music

En débarquant dans l'univers de la vidéo en streaming, Apple s'apprête à mettre les pieds dans un secteur ultra concurrentiel, outrageusement dominé par Netflix et ses près de 140 millions d'abonnés. Apple ambitionne de se faire une place de choix à côté du géant de la vidéo en streaming et elle peut nourrir l'espoir d'y arriver. Avec Apple Music, Apple a montré qu'elle n'avait pas peur de la concurrence. Lancée il y a seulement trois ans, la plateforme de streaming musical compte 56 millions d'abonnés. Pas suffisant pour dépasser Spotify, le leader mondial inconstesté, le netflix du streaming musical. Néanmoins, Apple a dépassé Spotify aux États-Unis et convertirait ses utilisateurs en abonnés deux fois plus rapidement que son concurrent principal. Pour réussir à s'imposer Apple Music s'est appuyée sur la force de frappe que constitue les supports Apple (iPhone, iPad, Mac et Apple TV) et sur une offre commerciale agressive, avec trois mois d'abonnement gratuit. De quoi donner des idées à Apple pour se faire une place de choix dans l'univers de la vidéo en streaming.

Pourquoi Apple se lance dans le streaming vidéo ?

Si Apple se lance dans la vidéo en streaming, c'est tout sauf un hasard. En 2017, quand Apple a annoncé son projet, son chiffre d'affaires d'Apple reposait à plus de 65% sur les ventes d'iPhone alors que dans le même temps, sa branche "services" (App Store, Apple Pay, Apple Music, iCloud et iTunes) ne pesait que 13% de ses revenus. Pourtant, la branche "services" est la seule à afficher une croissance soutenue trimestre après trimestre, près de 20% d'augmentation en 2017. Avec son service de vidéo en streaming, Apple espère trouver un nouveau relais de croissance et montrer qu'elle n'est pas totalement dépendante de la vente d'iPhone.

TV et contenus