Augmenter le débit de votre connexion Internet

2 juillet 2012 à 14h57
- Mis à jour le 23 janvier 2019 à 15h28 -

Comment optimiser et accélérer la vitesse de votre connexion ADSL ou VDSL2, et résoudre vos problèmes de débit.

Mis à jour le 09/10/2018

Comment augmenter le débit de votre connexion Internet ? Alors que les pages des sites web sont de plus en lourdes, chargées d'images ou de vidéos, et que les services en ligne sont de plus en gourmands en bande passante (TV HD....), il est essentiel pour les internautes de disposer d'une connexion Internet au maximum de ses capacités. Avec plus de 6 écrans connectés en moyennes dans un foyer, la gestion du partage de la connexion xDSL est essentielle.

Votre débit dépend de votre "éligibilité"

Bien entendu, les débits de votre connexion Internet dépendront essentiellement de la technologie d'accès disponible chez vous, et de la nature de l'abonnement souscrit chez votre fournisseur d'accès.

Hormis quelques millions de français bénéficiant d'une offre très haut-débit (fibre optique, câble et VDSL2), la très grande majorité des internautes doit se contenter d'une connexion ADSL dont le débit descendant varie de 512 Kbit/s à 22 Mbit/s et la vitesse montante de 128 à 800 Kbit/s.

Rappelons d'ailleurs que le débit ADSL diminue lorsque l'affaiblissement de la ligne et la distance avec le central téléphonique augmente. Il convient donc de connaître ces caractéristiques de ligne en faisant un test d'éligibilité.

Quelles sont les offres Internet disponibles chez vous ?

Lancez le test d'éligibilité

Quel est le débit de votre connexion ?

Lancez le test de bande passante


Débit théorique / débit réel

En théorie, vous disposez par exemple d'un débit estimé à 10 mbit/s. Mais dans la réalité, ce débit sera généralement moins rapide. Pour vérifier la capacité effective de votre connexion, il faut accéder aux informations de ligne disponibles sur l'interface web de votre Box.

  • Orange : pour la Livebox, rendez-vous sur http://192.168.1.1 puis menu "Assistance" et "Informations système" et onglet "ADSL".
  • SFR : pour la Box de SFR, entrez l'adresse http://192.168.1.1 puis cliquez sur l'onglet "Internet".
  • Bouygues Telecom : pour la Bbox de Bouygues, entrez l'adresse 192.168.1.254 (ou http://gestionbbox.lan) puis cliquez sur l'onglet "Administration de la box".
  • Free : sur la Freebox Révolution allez à http://mafreebox.freebox.fr puis dans l'onglet "Connexion Internet", cliquez sur "ADSL", et enfin "Statistiques".

Le débit de synchronisation indique la vitesse de la connexion mesurée entre votre mode met le central téléphonique. Attention, ce débit est traduit en norme ATM alors que la plupart des mesures sont exprimées à la norme IP (10 Mbit/s ATM = 8 Mbit/s IP).

atténuation et marge de bruit sur la Livebox 2 ZTE

Vous découvrirez au passage que l'atténuation réelle mesurée depuis le modem est plus élevée que ce qu'indique le test d'éligibilité. La faute aux perturbations qui brouillent le signal ! On parle d'ailleurs de marge de bruit ou encore de SNR (Signal to Noise Ratio). Plus la marge de bruit est faible, plus le débit augmentera.... au détriment de la stabilité de la connexion.

Certains modems permettent de paramétrer manuellement la marge de bruit. Dans le cas de la Box de SFR, il faut se rendre sur la page de configuration cachée (http://192.168.1.1/1_1_1) puis de réduire la marge de bruit (définie par défaut à 100) par palier de 5 ou 10 pour trouver le bon équilibre entre vitesse et stabilité. Certains internautes gagnent ainsi 1 à 2 mbit/s en réception.

Chez Free, depuis l'interface de la Freebox, le mode Patate (débridage de la synchronisation maximale sans seuil minimum sur la marge de bruit) peut également être activé via l'onglet "Réglage du ping". Le changement de mode intervient alors sous 24 heures.

Vérifiez les logiciels en arrière-plan et le système

Pour ceux qui ne veulent pas entrer dans les configurations trop techniques, il existe aussi des astuces plus simples pour accélérer son PC et notamment sa connexion Internet.

  • Désactivez/désinstallez les logiciels/applications : des jeux et applications connectées accèdent en permanence à Internet, pompant votre connexion. Passez par la désinstallation des logiciels ou par la gestion des processus et services de Windows.
  • Attention aux logiciels espions et virus : de nombreux logiciels malveillants (spywares, chevaux de troie...) peuvent non seulement menacer la sécurité de vos données mais aussi impacter votre connexion.
  • Changez de box Internet : les box plus récentes sont plus performantes, non seulement pour la WiFi mais également pour la connexion xDSL, comme c'est le cas sur la dernière Livebox 4 d'Orange (jusqu'à 30% de vitesse de connexion en plus sen ADSL. Logiquement, votre box internet fera d'elle-même la mise à jour de son firmware, prenant le dernier en date optimisé... et souvent légèrement plus rapide que le précédent.
  • Optimisez votre navigateur : avec une connexion lente, choisir le navigateur internet le plus véloce fera toute la différence. Microsoft Edge sont Windows 10 ou Opera sont les plus rapides. Internet Explorer le plus lent et Firefox pas au top non plus. La vitesse du navigateur dépend aussi des extensions et modules qui tournent en permanence...

Scannez votre ordinateur !

Par expérience, les plus graves ralentissements de la vitesse de surf sur Internet n'ont absolument aucun rapport avec la ligne téléphonique ou votre fournisseur d'accès... Il s'agit parfois tout simplement d'un manque d'entretien de votre ordinateur. Pour cela, vérifiez que votre anti-virus est bien à jour et faîtes la chasse régulièrement aux logiciels malveillants tels que les spywares et adwares...

Les spywares sont des petits programmes-espions collectant des informations sur vous et vos habitudes. Pour rapporter à leur maître ce que vous avez fait, ils utilisent votre précieuse bande passante... Autant dire que lorsque vous avez plusieurs spywares sur votre ordinateur, il a l'air de surfer sur le web à la vitesse de l'escargot ! Ces logiciels sont également la source de nombreux pop-ups, ou pire vous invitent à télécharger d'autres spywares... Pour lutter contre ces bestioles, munissez-vous d'un antispyware.

Le navigateur web et les serveurs DNS

A défaut de booster votre connexion Internet, le choix de tel ou tel navigateur peut influencer la vitesse de chargement des pages web. Certains navigateurs comme Google Chrome sont réputés pour être rapides et peu gourmands en ressources pour votre configuration (mémoire, processeur). Si vous naviguez à l'aide d'un navigateur dépassé (Internet Explorer 6 !), une page web peut mettre 2 ou 3 fois plus de temps à se charger.

Dans la même veine, une astuce consiste à changer les adresses des serveurs DNS sur votre ordinateur. Le serveur DNS (en général celui de votre fournisseur d'accès) permet de faire le lien entre un nom de domaine et une adresse IP. Testez le Google Public DNS (8.8.8.8 pour le DNS primaire et 8.8.4.4 pour le DNS secondaire) en modifiant les paramètres de votre carte réseau.

Les réglages de Windows

L'optimisation de certains paramètres du système d'exploitation Windows permettent d'accélérer le chargement des données IP. Sous Windows Vista et Windows Seven, il faut ouvrir la console : Bouton Démarrer >>> cliquez sur la barre de recherche du menu Démarrer >>> puis tapez cmd >>> clic droit sur cmd puis "Exécuter en tant qu'administrateur".

Une fois que la fenêtre de la console s'affiche, entrez la commande suivante : netsh int tcp set global congestionprovider=ctcp. Windows répondra OK pour confirmer que la commande est bien prise en compte.

Toujours dans la console, entrez netsh interface tcp show global puis la ligne "Réglage auto fenêtre de réception". Si la valeur est à "normal", essayez de passer à "restricted" ou à "disabled" à l'aide des lignes de commandes suivantes :

  • pour changer en "restricted" : netsh interface tcp set global autotuning=restricted
  • pour changer en "disabled" : netsh interface tcp set global autotuning=disabled

Wi-Fi, Ethernet ou CPL ?

Rien ne vaut un câble Ethernet RJ45 directement branché entre votre Box et votre ordinateur pour profiter du maximum de débit sur votre réseau local. Certes, la vitesse de votre connexion au modem ne sera pas plus rapide, mais du modem jusqu'à votre navigateur web, le câble Ethernet sera nettement plus efficace que le Wi-Fi ou le Courant Porteur en Ligne (CPL).

Le Wi-Fi est pourtant bien pratique si votre modem est physiquement éloigné de votre ordinateur ou si vous partagez votre connexion avec plusieurs terminaux comme un smartphone ou une tablette. Dans ce cas, quelques conseils s'imposent.

Evitez les interférences qui diminuent la qualité du Wi-Fi, soit en terme de débit ou de portée du signal :

  • Eloignez la box du four à micro-onde et du téléphone DECT
  • Ne placez pas la Box près d'un aquarium
  • Ne rangez pas votre modem dans un meuble ni dans une pièce avec des murs épais

Si le débit de votre connexion sans fil est faible, n'hésitez pas à changer le canal de votre réseau Wi-Fi. Par défaut, la plupart des Box utilisent le canal 11. Pour éviter le brouillage de votre connexion par les autres émetteurs qui utilisent un canal identique, il suffit de choisir un autre canal entre 1 et 13. Cette manipulation s'effectue via l'interface web du modem dans le menu "réseau sans fil".

Retirez le condensateur et bannissez les rallonges

condensateurLe fameux condensateur, ou balise RC, peut être à l'origine d'un débit bien plus faible qu'il ne devrait l'être s'il se trouve dans votre maison sous sa version "3 broches". Votre habitation et ses prises téléphoniques contiennent peut-être un de ces condensateurs aussi inutiles que gênants ? Il pourrait être intéressant de vérifier s'il n'est pas caché chez vous. Guide pour retirer le condensateur

 

Il faut également éviter autant que faire se peut les rallonges non blindées pour les câbles téléphoniques. En général, çà brouille un peu le signal et donc diminue un peu le débit. De même, il est plus intéressant de garder le câble téléphonique loin des fils d'alimentation. Le courant, en circulant dans le fil, crée un champ magnétique qui brouille le signal du câble téléphonique. Une astuce consiste à entoure ce fil autour d'une ferrite. Par contre, ne placez jamais une ferrite sur un câble téléphonique, le résultat serait une atténuation de votre signal... et donc vraiment contre-productif !

Vérifiez l'état de vos prises téléphoniques

A moins que votre logement soit très récent, n'hésitez pas à démonter vos prises téléphoniques murales pour vérifier l'état des fils et des connecteurs. Si vous constatez du vert de gris, c'est à dire du cuivre oxydé par l'humidité, grattez doucement les connecteurs à l'aide d'une paire de ciseaux et nettoyez-les avec chiffon imbibé d'alcool à 90°.


Nettoyage de la prise téléphonique

Rappelons que l'oxydation perturbe la qualité du signal (décalage important de l'affaiblissement théorique et de l'atténuation réelle mesurée à la Box) et diminue donc le débit de votre connexion ADSL.

Gare aux perturbations électromagnétiques !

Une lampe halogène, un chauffage au sol, une guirlande électrique de Noël.... les appareils électriques, et notamment ceux qui produisent un fort champ électromagnétique, peuvent perturber les signaux qui passent par votre modem. On a même déjà vu des exemples de lignes ADSL "pourries" par un éclairage public défectueux dans le rue des internautes...

 

Vie pratique