Comment avoir l'Internet Haut Débit en attendant la fibre optique ?

fibre-haut-debit-pour-tous
7 mai 2019 à 15h46
- Mis à jour le 9 mai 2019 à 09h16 -

La fibre optique est une réalité dans les grandes villes. C'est encore loin d'être le cas ailleurs, surtout en milieu rural. Alors, à défaut du Très Haut Débit, l'État promet le Haut Débit pour tous en 2020. Box 4G, Internet par satellite ou THD radio sont mis en avant.

Le pari du Très Haut Débit pour tous en 2022 ne sera pas tenu

C'est une certitude, le déploiement de la fibre optique (FttH) en France s’accélère. En 2018, 3,2 millions de locaux ont été raccordés à la fibre optique et, au 31 décembre, la France comptait 13,5 millions de foyers éligibles à la fibre optique, soit un taux de couverture de 37% des locaux, et 4,8 millions d'abonnés. On est encore loin du Très Haut Débit (30 Mb/s minimum) pour tous en 2022, dont 80% via la fibre optique.

Pour savoir si vous êtes éligible à la fibre optique, il suffit de faire un test qui vous dira si votre logement a été raccordé et quelles sont les offres qui proposent chez vous des abonnements à la fibre.

En outre, cette accélération dans le déploiement la fibre optique ne saurait faire oublier les disparités selon les territoires. En effet, dans les très grandes villes, 82% des locaux sont éligibles à la fibre (2,1 millions d'abonnés) alors que dans les petites villes et en milieu rural, le taux de couverture est de seulement 12 %.  Cela représente 1,9 million de locaux couverts (300.000 abonnés), dont près de 40% pour la seule année 2018.dans les petites villes et en milieu rural, le taux de couverture de la fibre optique est de seulement 12 %

Autant le dire tout de suite : l'objectif de l'État paraît difficilement atteignable. Au rythme où va le déploiement de la fibre optique, il est même impossible à atteindre. Et, il semblerait que même l'État en a pleinement conscience. Car, à défaut de pouvoir garantir le Très Haut Débit (THD) pour tous en 2022, le voilà qui s'engage maintenant sur le bon Haut Débit pour tous en 2020, soit une connexion Internet avec un débit minimum de 8 Mb/s. 8 Mb/s, c'est justement le débit moyen des Français. Cela veut dire que certains ont beaucoup plus et d'autres beaucoup moins. Pour connaître le vôtre, testez la vitesse de votre connexion Internet.

Dans les grandes villes, la fibre est déjà là ou bien alors elle ne va pas tarder. Pour tous les autres, c'est plus aléatoire et incertain. Alors, en zones moins denses d'initiative publique, comment faire pour assurer les oubliés du Très Haut Débit d'avoir accès, au moins, au bon Haut Débit ? Des solutions existent, plus ou moins faciles à mettre en place.

Une box 4G en attendant la fibre optique

De toutes les solutions, c'est peut-être la plus facile à mettre en place par un particulier pour accéder à un bon Haut Débit. Une box 4G, c'est un boîtier qui utilise le réseau mobile 4G d'un opérateur mobile pour le transformer chez vous en signal Internet. La box 4G agit comme un routeur.  Il suffit de la brancher sur une prise secteur, d'y insérer une carte SIM et de connecter tous les appareils, en filaire via Ethernet ou en WiFi, pour avoir Internet, avec un débit pouvant atteindre jusqu'à 220 Mb/s. Mais attention, avec une box 4G, il est possible d'avoir Internet mais pas la télévisionbox-4g-sfr

Une offre 4G box s'adresse aux foyers situés dans des zones où la connexion Internet est trop mauvaise via une box ADSL classique et qui ne sont pas éligibles au Très Haut Débit, et donc à la fibre optique. Par définition, il faut habiter dans une zone couverte par une antenne 4G et avoir une couverture mobile 4G suffisante.

Aujourd'hui, 99% de la population est couverte par la 4G mais, les différents opérateurs proposent des offres sous réserve d'éligibilité. Et de l'un à l'autre, les conditions ne sont pas tout à fait les mêmes. Avant de souscrire un abonnement à une offre 4G box, tous les opérateurs vous demandent donc de tester l'éligibilité de votre logement, avec votre adresse ou avec votre numéro de téléphone fixe.

Le THD radio : une autre solution pour le Haut Débit en milieu rural

Le THD radio (boucle locale radio) est une autre technologie qui permet en milieu rural d'accéder au Haut Débit, voire au Très Haut Débit (30 Mb/s minimum), par un réseau d'antennes déployées par un opérateur spécialisé. Pour l'utilisateur, cela nécessite aussi la pose d'une antenne sur le bâtiment à raccorder. Il est ensuite libre de connecter ses appareils comme il le souhaite à partir d'un routeur : en filaire ou en WiFi. Weaccess Group, Alsatis, Xilan, Ozone et Nordnet sont des opérateurs qui proposent cette technologie.Le THD radio permet d'avoir un débit Internet de 30 Mb/s.

Dans le but de proposer le Très Haut Débit en zone rural, l'Arcep, le "gendarme des télécoms", met à la disposition des opérateurs la bande fréquence 3410 ‑ 3460 MHz pour le THD radio. C'est la même bande fréquence qui servira à la 5G. C'est pourquoi "l'attribution de cette fréquence est circonscrite, au sein d'un département, aux zones où il n'existe pas par ailleurs de projet de déploiement de réseaux filaires à Très Haut Débit à court ou moyen terme", indique l'Arcep sur son site Internet.

C'est  le "gendarme des télécoms" qui définit les modalités d'attribution et accorde les autorisations aux collectivités territoriales. À ce jour, deux demandes ont été approuvées dans le Loiret et la Seine-et-Marne. Six autres dossiers sont à l'étude. Le guichet THD radio de l'Arcep est ouvert jusqu'à la fin de l'année.

L'internet THD par satellite à défaut d'avoir la fibre optique

On connaissait déjà la télévision par satellite. On va maintenant connaître l'Internet par satellite. Aujourd'hui, en effet, plusieurs satellites de télécommunication couvrent le territoire national. Et certains proposent des services d'accès à l'Internet Haut Débit, voire au THD. C'est le cas d'Europasat et Nordnet.

Concrètement, le satellite joue un rôle de tuyau entre un "hub" connecté à la dorsale Internet et un particulier qui dirige une parabole vers le satellite, afin de capter le signal. Après, il faut la relier à une box et cela permet d'avoir une vitesse de connexion jusqu'à 50 Mb/s. Avec l'Internet, bien sûr, mais aussi le téléphone et la télévision.

Deux nouveaux satellites de nouvelle génération seront lancés en 2019 et 2020 pour renforcer la couverture du territoire. 

Une aide de 150€ pour accéder au bon Haut Débit en milieu rural

Dans le cadre du Plan France Très Haut Débit, le déploiement de réseaux filaires (fibre optique, réseau téléphonique ou câblé) porté par les collectivités territoriales ou les opérateurs privés doit permettre d'apporter du bon Haut Débit (minimum 8 Mb/s) à 94% de la population française en 2020. Et les 6% restants alors ? L'État ne les a pas oubliés et a lancé le dispositif "Cohésion Numérique des Territoires", en mars 2019. Un dispositif doté de 100 millions d'euros.

Concrètement, il s'agit d'une aide pouvant aller jusqu'à 150€, attribuée par l'État mais versée par les opérateurs. Elle s'adresse aux particuliers pour financer le coût d'équipement, d'installation et de mise en service des offres labellisées "Cohésion Numérique". Les six opérateurs concernés sont ceux qui commercialisent le THD radio et l'Internet par satellite, à savoir : Alsatis, Europasat, Nordnet, Ozone, Weaccess et Xilan.

Le bon Haut Débit pour tous : le Gers en exemple

gers-numerique-2En 2013, le Gers était le département qui connaissait les plus mauvais débits de France. Quatre ans plus tard, en 2017, le Gers avait atteint son objectif du bon Haut Débit pour tous. Une révolution menée par le syndicat mixte Gers Numérique qui a fait le choix d'un mix technologique pragmatique. 86% des foyers gersois ont accès au Haut ou Très Haut débit filaire, avec notamment le déploiement de la fibre dans près de 200 villages. En complément de ces déploiements filaires, 12,5% des locaux ont une couverture radio, assurée par un réseau public Haut Débit WiFiMax qui compte 103 sites de diffusion. La présence d'offres satellitaires, enfin, couvrent les foyers les plus isolés et complètent la couverture de l'ensemble des locaux du Gers en bon haut Débit.

Mais, ce n'est pas tout, l'objectif du Très Haut Débit pour tous en 2022 sera tenu. Avec 85% des foyers qui bénéficieront du Très Haut Débit filaire, dont 67% en fibre optique. Les 15% restants auront le Très Haut Débit  grâce à une boucle locale radio et l'arrivée programmée d'un nouveau satellite.

Fibre Optique Réseaux