Les concurrents de Netflix fourbissent leurs armes

netflix-streaming-montage
22 février 2019 à 16h42
- Mis à jour le 8 mars 2019 à 11h07 -

Avec près de 140 millions d'abonnés au début de l'année 2019, Netflix est le roi de la vidéo en streaming. Mais Netflix pourrait bientôt perdre de sa superbe. Entre alternatives déjà existantes ou à venir, la menace se précise. Les concurrents de Netflix ont de sérieux arguments à faire valoir.

Netflix prend la menace de ses concurrents très au sérieux

Le royaume du streaming a un roi et il s'appelle Netflix. Il parade fièrement sur son trône depuis des années, avec près de 140 millions d'abonnés et un chiffre d'affaires de 15,8 milliards de dollars en 2018. Autrefois incontesté, le roi de la vidéo en streaming voit les nuages s’amonceler au dessus de sa tête. Dans l'ombre, les concurrents de Netflix fourbissent leurs armes, en France comme à l'étranger. La riposte ne saurait tarder et le roi pourrait bien vaciller de son trône. Certains concurrents de Netflix ambitionnent même de le faire chuter. 20% des contenus de Netflix appartiennent à des groupes extérieurs.

Des concurrents déjà existants ou qui ont l'intention de lancer leur propre plateforme de streaming. Netflix est donc susceptible de perdre 20% de ses contenus dans les mois qui viennent, ce qui est loin d'être anodin. En tout cas, Netflix prend la menace de ses concurrents très au sérieux. Après avoir investi 12 milliards en 2018, Netflix prévoirait de dépenser 15 milliards en 2019  pour financer ses propres séries. En 2020, l'investissement sera porté à 18 milliards. Une stratégie dépensière, certes, mais aujourd'hui, Netflix est un succès planétaire.

Amazon Prime Video, le concurrent le plus sérieux de Netflix

amazon-prime-video-streamingNetflix versus Amazon Prime Video. C'est le match des géants. Fondé par Amazon en 2006, Amazon Prime Video est le concurrent le plus sérieux de Netflix. Les deux groupes peuvent revendiquer une place de numéro un. Netflix est leader en nombre d'abonnés. La plateforme de streaming en compte près de 140 millions quand sa concurrente en a 100 millions. De son côté, Amazon Prime Vidéo propose un catalogue de 17.461 films et séries quand Netflix en propose 5.657 (chiffres de juillet 2018).

Alors, pourquoi Netflix rencontre un tel succès ? Tout simplement parce que la firme de Reed Hastings investit énormément d'argent dans la production de contenus originaux, et donc exclusifs, qui sont très souvent des succès d'audience. À l'inverse, Amazon Prime Video  propose essentiellement un catalogue de films ou de séries  déjà distribués en salle ou diffusés à la télévision. Pour refaire son retard en nombre d'abonnés, la plateforme de Jeff Bezos compte investir beaucoup dans la production de contenus exclusifs. La preuve: Amazon Prime Video vient de mettre 1 milliard de dollars pour l'adaptation en série du Seigneur des Anneaux. Suffisant pour renverser Netflix? La réponse n'interviendra pas avant 2021, date annoncée de la diffusion de la série.

Amazon Prime Video est disponible en France depuis 2016. L'abonnement mensuel est au prix de 5,99€/mois.

Hulu, le concurrent qui a doublé son nombre d'abonnés en deux ans

hulu-streamingLa plateforme Hulu n'est disponible qu'aux États-Unis. Il n'empêche, elle est un concurrent sérieux de Netflix au pays de l'oncle Sam. Créée en 2007, la plateforme de streaming comptait 12,5 millions d'abonnés en 2016. Elle en compte aujourd'hui le double. Sans vrai patron pendant des années, la plateforme en a aujourd'hui un en la personne de Joel Stillerman. Avant, l'homme était à la tête de la chaîne américaine AMC qui a diffusé, entre autres, Mad Men, The Walking Dead et Breaking Bad, trois des meilleures séries de tous les temps.

Et ça change tout. Jusque là très discrète, la plateforme de streaming Hulu s'est faite un nom l'année dernière en diffusant aux États-Unis The Handmaid's Tale (La Servante Écarlate), l'une des meilleures séries de 2018, avec huit Emmy Awards et plusieurs nominations au Golden Globes. Aujourd'hui, Disney est actionnaire d'Hulu à hauteur de 60% et compte faire d'elle la plateforme de streaming de tous les programmes non destinés aux enfants des studios Disney, Fox et NBC. De quoi attirer de nouveaux abonnés et devenir, vraiment, un concurrent sérieux de Netflix.

OCS, le concurrent de Netflix qui diffuse Game Of Thrones en France

OCS-streamingGrâce à son partenariat avec la chaîne américaine HBO, la plateforme de streaming française OCS (Orange Cinéma Séries), lancée en 2008, parvient à faire de l'ombre à Netflix. C'est elle, notamment, qui diffuse en France trois des séries les plus attendues: Game of ThronesThe Walking Dead et The Handmaid's Tale. Pour réussir, la plateforme fait une promesse à ses abonnés: ne pas prendre de retard sur la diffusion américaine des séries.

Une manière d'éviter les toujours gênants spoilers. OCS propose actuellement deux abonnements à 9,99€/mois et 11,99€/mois pour accéder à quatre chaînes: OCS city, la chaîne des fans de séries et du cinéma indépendant, OCS choc pour les amateurs de sensations fortes, OCS géants pour voir des films de légende et OCS GO, pour voir ou revoir tous les programmes disponibles en streaming.

Apple : bientôt un nouveau concurrent de poids pour Netflix

apple-streamingIl va falloir attendre le 25 mars prochain pour connaître les contours précis de la future plateforme de streaming d'Apple, sur laquelle la firme travaille depuis deux ans. À l'heure actuelle, on sait seulement que Jennifer Anniston, Reese Witherspoon et le célèbre producteur et réalisateur américain J.J. Abrams ont été conviés à l’événement. C'est à peu près tout ce que l'on sait de sûr du futur concurrent potentiel de Netflix.

Rien sur le contenu et rien sur le prix. Mais, selon une indiscrétion de CNBC, l'offre en streaming video d'Apple pourrait être gratuite pour les utilisateurs de ses produits. Autre piste: un abonnement gratuit  pour profiter de tous les services d'Apple, un peu comme le fait Amazon avec Prime. Toujours est-il qu'Apple aura du mal à aller au-delà des tarifs proposés par Netflix. Reste la volonté d'Apple d'être un concurrent crédible pour Netflix. Mais Apple a montré son savoir-faire avec Apple Music, sa plateforme musicale qui réunit 56 millions d'abonnés.

Disney + : le mastodonte qui rêve de concurrencer Netflix

disney+-streaming"C'est la plus grande priorité de la compagnie durant l'année 2019". Une déclaration du patron de Disney, Bob Iger, qui en dit long sur la volonté de Disney de venir marcher sur les plates-bandes de Netflix et de s'imposer comme son concurrent numéro un. Le monstre du divertissement travaille depuis des mois sur sa future plateforme de streaming qui devrait voir le jour à la fin de l'année 2019. Si les productions Marvel et Jessica Jones devraient rester sur Netflix, Disney n'a pas renouvelé son partenariat avec Netflix pour le reste de ses contenus. Tous ceux qui sont déconseillés au moins de 17 ans devraient être rapatrier sur Hulu, dont Disney détient 60% des parts, les autres seront proposés sur Disney +. Les autres, ce sont tous les programmes familiaux qui ont fait la force de Disney et sur lesquels le géant du divertissement a construit son image, seront exclusivement proposés par Disney +. Quant aux nouvelles productions, elles devraient aussi respecter ce cahier des charges. En outre, Disney prévoit un budget de 100 millions de dollars pour 10 épisodes de la série Star Wars.

En termes de prix, il se murmure que Disney miserait sur une politique tarifaire attractive, avec des abonnements moins chers que Netflix, pour attirer tout de suite de nombreux abonnés et s'imposer comme un concurrent sérieux.

Canal +  Séries : la nouvelle mouture de Canal Play

canal-plus-streamingNetflix pensait avoir tué CanalPlay. Même le groupe Canal + avait fini par s'y résoudre, au point de vouloir arrêter définitivement sa plateforme de streaming, qui ne compterait plus que 200.000 abonnés. Et voilà que début janvier, le groupe Canal +  annonce l'arrivée d'une nouvelle mouture de Canal Play pour contrer la progression de Netflix en France. Au printemps, la plateforme devrait être relancée sous un autre nom. Elle devrait s'appeler Canal + Séries. Quant à l'offre, elle devrait être orientée vers les jeunes avec un contenu axé sur les séries et les documentaires. Quant au prix, selon des indiscrétions relayées sur Twitter, il devrait être de 6,99€/mois, soit un euro de moins que le forfait Essentiel de Netflix. Un prix attractif pour espérer contrer la progression de Netflix en France.

Soumis jusqu'en 2017 par l'Autorité de la concurrence à une interdiction de diffuser des exclusivités dans son catalogue en streaming, Canal + est parvenue à faire sauter cette injonction. Elle peut donc maintenant proposer ses créations originales comme Le Bureau des Légendes, Baron Noir ou Hippocrate, ou encore Twin Peaks et Dexter dont Canal + a acquis les droits. Le lancement de Canal + Séries est attendue pour le premier trimestre 2019. Elle sera en tout cas présentée le 11 mars et ambitionne d'être en France le concurrent numéro un à Netflix.

Salto : une alliance française pour concurrencer Netflix

salto-streamingSa création a été annoncée mais personne n'a encore un quelconque acte de naissance. Salto, la plateforme de streaming issue d'une alliance entre France Télévisions, TF1 et M6 va voir le jour mais personne ne sait quand. L'ambition des trois groupes audiovisuels est de "participer activement au rayonnement de la création française et européenne". Un langage diplomatique pour dire qu'ils veulent être avec Salto un concurrent sérieux à Netflix. 

Deux formules d'abonnement sont imaginées. La première, à 1,99€/mois, donnerait accès essentiellement à un service de replay des programmes des trois chaînes. La deuxième, à 5,99€/mois, proposerait aux abonnés des films et des séries produits par les trois groupes. Les deux offres seront sans engagement. Au premier regard, quand on connaît la qualité des fictions françaises, cette nouvelle offre pourrait paraître alléchante. Mais, à bien y regarder, c'est plus incertain. En cause: la chronologie des médias. En effet, en France, un film sorti au cinéma ne peut pas être proposé sur une plateforme de streaming avant 3 ans. Dans ces conditions, difficile d'être un concurrent crédible à Netflix.

TV et contenus