Quels frais prévoir lorsqu'on change de fournisseur d'accès à Internet ?

23 novembre 2016 à 12h12
- Mis à jour le 5 septembre 2019 à 17h10 -

Toutes les informations sur le coût d'un changement de fournisseur d'accès à Internet. Quels seront les frais à payer à votre ancien opérateur, le prix de la mise en service de nouvel abonnement, et les offres pour payer moins cher.


Estimer les frais lors d'un changement de fournisseur Internet

Comment faire des économies quand on choisit un nouvel opérateur Internet comme Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free, RED, Sosh, voire Alice, Coriolis ou OVH.... Si l’opération se simplifie au fil du temps, elle implique un certain nombre de dépenses qu’il vaut mieux anticiper.

Mois d’abonnement restants dus, frais de résiliation ou frais de mise en service, restitution des box et autres équipements : de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Pour vous y retrouver, voici nos conseils pour calculer au plus près ce que vous devrez payer au moment du changement. Et aussi des astuces pour que changer de fournisseur d’accès à Internet (FAI) vous coûte le moins cher possible.

Je ne suis plus engagé chez mon opérateur (ou j’ai une offre sans engagement)

La situation la plus simple est celle où vous n’êtes plus lié par l’engagement de 12 mois pratiqué par la plupart des opérateurs (Bouygues Telecom, Orange, SFR et Free notamment). Ou lorsque vous avez souscrit une offre sans engagement, par exemple chez Sosh, RED ou Free. Dans ce cas, si vous décidez de vous désabonner, vous serez redevable de frais de résiliation, généralement de l’ordre de 49€. Bouygues Telecom se distingue en facturant 59€. A noter : les abonnés Orange ayant souscrit avant le 07/02/2013 sont exemptés de frais.

rendre le matériel du fournisseur d'accès

Autre dépense à prendre en compte pour affiner l'estimation : les frais liés à la restitution des équipements fournis par votre ancien opérateur. Livebox, Bbox, Freebox, Box 4K, décodeurs TV et éventuels autres matériels (boîtier fibre par exemple) doivent être rendus en bon état. Vous pouvez remettre ces équipements en boutique ou les renvoyer par La Poste, auquel cas les frais d’envoi postal sont généralement pris en charge par le fournisseur d’accès que vous quittez. Un contact auprès du service commercial est préférable afin de s'en assurer.

Si vous ne rendez pas le matériel mis à disposition, ou s’il s’avère dégradé, des pénalités de non-restitution sont appliquées, qui varient en fonction des marques. Chez Orange, Bouygues ou SFR, comptez en général entre 70€ à 150€ pour une box, et de 150 à 200€ pour un décodeur TV. Chez Free, le tarif est plus élevé : jusqu’à 500€, avec des pénalités aussi pour les accessoires : comptez par exemple 20€ pour une télécommande manquante ou abîmée.

Envie de changer d'opérateur ?

Pour vous aider à choisir un nouvel opérateur, un conseiller Ariase vous accompagne dans l'ensemble des démarches afin de trouver l'offre qui correspond à vos besoins. Simple, efficace, et gratuit !

Je veux être rappelé !


Je suis encore engagé : comment résilier sans frais

Si votre période d’engagement de 12 mois n’est pas arrivée à son terme, vous devez en sus vous acquitter des mensualités restant dues lorsque vous changez d’opérateur. Un solde encadré par l'article L121-84-6 de la Loi Chatel. Celui-ci prévoit que, dans le cas d'un engagement de 12 mois, l'abonné est redevable des mois restant à payer s'il met fin à son contrat avant terme. En revanche, dans le cas d'un engagement supérieur (généralement 24 mois), le client ne devra rembourser au maximum qu'un quart du montant total des 12 mensualités de la 2ème année. Cela permet malgré de limiter les sommes à rembourser dans le cas de la résiliation d’un abonnement à Internet par satellite, qui s'étend en règle générale sur 24 mois. Ou encore sur les abonnements Bbox proposés en promotion par Bouygues ces derniers temps, là aussi avec 24 mois d'engagement.

Egalement bon à savoir : il est possible de résilier sans frais son contrat Internet Orange, Bouygues, SFR, Free ou chez tout autre opérateur en invoquant un « motif légitime ». Ceux-ci sont normalement précisés dans les conditions générales de vente (CGV) :

  • décès, hospitalisation de longue durée, chômage
  • déménagement à l’étranger
  • service non rendu par l’opérateur (en cas de coupure d'Internet par exemple)
  • déménagement dans une zone non desservie aux mêmes conditions par l'opérateur
  • modification des CGV...

Vous devrez alors signifier votre résiliation au fournisseur Internet par lettre recommandée avec accusé de réception en joignant le justificatif approprié.

Je profite des offres de remboursement

Les frais de raccordement à la fibre

Pour convaincre les clients potentiels de sauter le pas et de changer de fournisseur d’accès, de nombreux opérateurs Internet proposent de vous rembourser les dépenses occasionnées. Des offres différées de remboursement (ODR) sont ainsi disponibles de façon permanente chez Orange (jusqu’à 150€ pour la souscription d’une offre Open et 50€ pour un abonnement Livebox), Bouygues, SFR, RED, Free ou Sosh (jusqu’à 100€). Le principe : un coupon à renvoyer accompagné d’un justificatif d'abonnement chez votre ancien opérateur pour bénéficier d’une remise sur facture dans les mois suivant la souscription de votre nouveau contrat.

Autre dispositif existant : une remise mensuelle sur le montant de votre abonnement, généralement de 5€, appliquée notamment par Orange, qui permet de faire baisser le prix de votre nouvelle mensualité. Seule condition, là encore : justifier de l’existence d’un contrat précédent chez un concurrent.

Enfin, pour changer d’opérateur Internet simplement, les opérateurs peuvent s'occuper gratuitement de votre résiliation grâce à la portabilité du numéro fixe, au moyen de votre code RIO. Cette opération est toutefois impossible à réaliser si vous changez de zone de numérotation (ZNE), notamment dans le cas d'un déménagement.

Bon plan : Ariase vous offre votre lettre de résiliation en recommandé

Si vous ne pouvez bénéficier de la portabilité, vous devrez transmettre une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception à votre ancien fournisseur d’accès. Effectuez votre changement d'opérateur via ariase.com et bénéficiez de l'envoi gratuit de votre courrier de résiliation !

 

Nouvel abonnement à Internet : quels frais prévoir ?

Gardez toutefois à l’esprit que la signature de votre nouveau contrat Internet peut, elle aussi, impliquer des dépenses supplémentaires non prévues. Il peut s’agir des frais de mise en service, d'ouverture de ligne ou d'accès au réseau : gratuits chez Orange pour les nouveaux clients, ils s’élèvent à 59€ chez Bouygues Telecom et 49€ chez SFR. Chez Free, comptez 39,90€ si vous ne disposez pas d’un « accès actif à la boucle locale » et 100€ en cas de « réactivation d’une ancienne ligne Freebox » sur le même local et au même nom.

Autre frais à anticiper : dans le cadre d’une migration vers une offre fibre, un technicien devra peut-être se déplacer pour assurer le raccordement de votre domicile. Une intervention qui peut-être incluse dans la prestation ou payante, en fonction de votre nouveau fournisseur et de votre habitation. Pour une maison individuelle, les frais de raccordement fibre sont généralement de 149€. Ils peuvent néanmoins être offerts dans le cadre de certaines promotions, notamment chez Orange.

N'oubliez pas les frais annexes

prix du décodeur TV

Si votre offre Internet comprend l’accès à la télévision, sachez en outre que des frais seront également à prévoir. Du côté d’Orange, la mise en service du décodeur vous sera ainsi facturée au tarif de 50€. SFR demande pour sa part un dépôt de garantie de 49€ pour cet équipement, prélevé sur la première facture et remboursé à la fin de l'abonnement. Chez Free, un dépôt de garantie de 400 euros couvrant la totalité des équipements est demandé si vous n’optez pas pour un paiement par prélèvement automatique. Chez Bouygues, enfin, aucun dépôt de garantie ni de frais de mise en service du décodeur ne sont à prévoir.

Vous avez souscrit une offre Internet en ligne ou par téléphone ? Vos équipements devront donc vous être envoyés par voie postale, ce qui peut également engendrer des frais d'expédition si vous ne choisissez pas un retrait en boutique. La livraison en Colissimo est gratuite chez Orange, mais est facturée 10€ chez Bouygues et SFR, à moins de choisir un retrait en point relais (gratuit). Du côté de Free, il faudra prévoir 19€ pour la livraison de votre Freebox et des autres équipements.

Exemple : coût de la résiliation d’un abonnement Free ou SFR

 

Vous quittez Free pour Orange ? Vous devrez donc payer 49€ de frais de résiliation, que vous pourrez vous faire rembourser par votre nouveau fournisseur, à hauteur des dépenses engagées. Vous pourrez donc compter sur une remise de 49€ sur l’une de vos premières factures, sachant que la prise en compte de ces ODR peut prendre jusqu’à huit semaines. Pas de lettre de résiliation, pas de frais d'envoi pour la Livebox, mais il vous restera à payer la mise en service de votre décodeur TV, soit un total de 50€ à débourser.

Vous résiliez chez SFR pour Bouygues au bout de 10 mois d’abonnement ? Vous devrez là encore verser 49€ de frais de résiliation + deux mois mensualités (29€ en formule Power, par exemple, soit 58€). Le coût total de l’opération s’élevant à 108,98€, Bouygues vous remboursera le maximum, 100 euros, déduits de vos premières mensualités. 8,98€ resteront donc à votre charge, plus 59€ de frais de mise en service, mais pas de dépôt de garantie pour le décodeur TV. Vous vous en tirerez donc à 67,98€, mais ce surcoût pourra être compensé par les économies que vous ferez en changeant d'offre...

Changez de fournisseur d’accès : des affaires à faire !

Nous l’avons vu, souscrire un nouveau contrat Internet ADSL ou fibre peut donc générer un certain nombre de frais. Certains seront pris en charge par votre nouvel opérateur, d’autres pourront être annulés dans le cadre de promotions, et des dépenses pourront rester à votre charge. Si vous parvenez à bénéficier des offres spéciales régulièrement proposées par les différentes marques, vous devriez toutefois parvenir à amortir assez largement ces coûts.

Pour en profiter, quelques périodes sont plus propices, notamment la rentrée des classes et les fêtes de fin d’année, durant lesquelles les promotions proposées permettent souvent de réaliser de conséquentes économies, au moins sur la première année d’abonnement. Pour en profiter dès à présent, pensez à consulter notre comparateur d’offres Internet.

 

Vie pratique