Comment se passe l'installation de la fibre optique dans un immeuble ?

fibre-optique-immeuble
2 mai 2019 à 15h32
- Mis à jour le 20 mai 2019 à 07h32 -

La fibre optique est la technologie qui permet d'atteindre les meilleurs débits Internet. Mais, pas de chance, votre immeuble n'est pas encore raccordé. Voici comment faire pour réparer cette anomalie et enfin être éligible à la fibre optique dans votre immeuble.

Au 31 décembre 2018, près de 14 millions de locaux étaient éligibles à la fibre optique. En zones très denses, le déploiement la fibre optique a commencé dans les 106 villes concernées. En zones moyennement denses, il a commencé dans près de 50% des 3335 villes concernées. Au 4ème trimestre 2018, l'ARCEP dénombrait 5311 communes (métropole et DOM) disposant d'au moins un local équipé en fibre optique jusqu'au domicile (FTTH). Pour savoir si le déploiement de la fibre optique a commencé dans votre ville, vous pouvez consulter cette carte des villes éligibles à la fibre optique. Si c'est le cas, vous pouvez faire une demande pour que votre immeuble soit raccordé quand la fibre optique arrivera dans votre quartier. Suivez le guide, on vous explique comment se passe l'installation de la fibre optique dans votre immeuble.La fibre optique avait commencé à être déployé dans 5311 communes, au 31 décembre 2018

Comment faire pour avoir la fibre optique dans son immeuble ?

Plusieurs cas de figure sont possibles :

  • Si vous êtes propriétaire de l'immeuble, vous pouvez faire une demande de raccordement à la fibre optique directement auprès des opérateurs. Ils mettent tous des documents à disposition sur leur site Internet.
  • Si vous êtes copropriétaire, il faut faire une demande à votre syndic, en envoyant un courrier recommandé, pour demander à ce que la question du raccordement de votre immeuble à la fibre optique soit à l'ordre du jour de la prochaine assemblée générale. Le syndic ne peut pas s'y opposer. Sur les sites Internet des opérateurs, des courriers types sont généralement disponibles.
  • Si vous êtes locataire, vous bénéficiez  d'un "droit à la fibre optique". Et votre propriétaire ne peut pas s'y opposer. Il vous suffit de lui envoyer un courrier recommandé pour qu'il fasse porter à la prochaine assemblée générale de votre immeuble la question du raccordement à la fibre optique.

Quel opérateur va installer la fibre optique dans votre immeuble ?

Cette décision revient au propriétaire de l'immeuble ou au syndicat de copropriété, lors de l'assemblée générale. Il est recommandé de solliciter plusieurs opérateurs pour avoir plusieurs propositions de fibrage. Il faut y porter la plus grande attention et bien étudier plusieurs critères :

  • La date à laquelle le réseau fibre optique déployé dans la rue sera raccordé à celui de l'immeuble.
  • La date à laquelle les habitants de l'immeuble pourront souscrire aux offres de service de l'opérateur d'immeuble.
  • Les modalités d’exécution des travaux
  • Les modalités d'accès aux parties communes de l'immeuble.

Une fois que l'opérateur a été choisi par le propriétaire de l'immeuble ou par le syndicat de copropriétaires, une convention de déploiement est signée entre les deux. D'après la loi, cette convention liant le(s) (co)propropriétaire(s) à l'opérateur d'immeuble doit définir les conditions d'installation, de gestion, de maintenance et de remplacement des lignes en fibre optique que l'opérateur d'immeuble va déployer. Afin de fournir des repères et de garantir les droits de(s) (co)propriétaire(s), l'Arcep met à disposition une convention type qui rappelle et détaille les principes généraux. Une fois la convention signée, l'opérateur d'immeuble dispose de six mois pour installer la fibre optique dans l'immeuble.

Bon à savoir : avant toute chose, pensez bien à demander aux opérateurs s'ils ont déjà déployé leur réseau de fibre optique dans votre rue ou s'ils envisagent de le faire prochainement. De cette réponse dépend leur capacité à offrir des abonnements à la fibre optique plus ou moins rapidement.

Combien coûte l'installation de la fibre optique dans un immeuble ?

Le déploiement d'un réseau de fibre optique dans un immeuble est gratuite. La loi prévoit que le fibrage d'un immeuble soit sans frais pour le(s) (co)propriétaire(s) et les occupants. Les coûts liés à l'installation de la fibre optique sont à la charge de l'opérateur d'immeuble. L'opérateur d'immeuble reste donc propriétaire de son infrastructure pendant 25 ans. Dans ce cadre, c'est à lui d'en assurer l'entretien et la maintenance.

Les travaux d'installation de la fibre optique dans un immeuble

La nature des travaux n'est pas la même selon que vous habitez dans une zone très dense ou dans une zone moyennement dense. Car, le Point de Mutualisation (PM), d'où part le réseau de fibre optique qui dessert les habitations, n'est pas situé au même endroit d'une zone à l'autre.

En zone très dense, pour les immeubles de plus de 12 logements, le PM est en pied d'immeuble, voire même à l'intérieur.En zones très denses, le point de mutualisation est installé à l'intérieur de l'immeuble quand il y a plus de 12 logements.

Pour les immeubles de moins de 12 logements en zone très dense ou en zone moyennement dense, le PM est installé dans la rue et peut desservir d'autres habitations. Auquel cas, un Point  d'Aboutement peut être installé.

Dans un immeuble, le déploiement de la fibre part donc soit du Point de Mutualisation, soit du Point d'Aboutement. Le déploiement vertical part de là et s'effectue en deux temps :

  • Tout d'abord, la pose de la fibre optique dans la colonne montante, depuis le bas de l'immeuble jusqu'aux étages. Les techniciens utilisent s'ils le peuvent les infrastructures existantes : gaines ou goulottes contenant déjà des câbles. Si celles qui existent sont saturées, ils posent de nouvelles infrastructures. Les techniciens installent un Point de Branchement Optique, un boîtier d'étage, à chaque palier. le délai pour installer la fibre optique dans les parties communes d'un immeuble varie de 1 à 3 jours.
  • Le raccordement final des différents logements, ensuite, à partir des boîtiers d'étage installés en amont. La fibre optique est tiré depuis le Point de Branchement Optique jusqu'au Point de Terminaison Optique, situé dans chaque logement.  Cette opération peut aussi bien se faire lors du déploiement de la fibre optique dans l'immeuble ou alors ultérieurement lorsque l'occupant du logement décide de souscrire un abonnement à la fibre optique.

La fibre optique est tiré dans la colonne montante avant d'être raccordée aux différents logements

Fibre optique : des travaux d'installation dans mon appartement ?

Pour qu'un habitant puisse bénéficier de la fibre optique, il faut nécessairement amener le fibre optique jusqu'à une prise située dans l'appartement, en général près de la télévision. Il y aura donc forcément des travaux dans votre appartement. Mais, rassurez, pas de gros oeuvre. Juste un peu de bricolage : d'abord pour faire un trou dans un mur et faire passer le câble de fibre optique des parties communes à votre logement et ensuite pour installer le Point de Terminaison Optique auquel il sera relié. C'est sur cette prise qu'il faudra connecter votre box afin d'avoir l'Internet Très Haut Débit grâce à la fibre optique. L'installation de la fibre optique dans un appartement dure généralement trois heures.Pour avoir la fibre optique, il faut connecter votre box à un PTO.

La fibre optique est installée dans mon immeuble, comment en bénéficier ?

Contrairement à certaines idées reçues, il n'y a aucune exclusivité pour l'opérateur d'immeuble. Et donc, les propriétaires ou les locataires d'un immeuble n'ont aucune obligation de passer par l'opérateur qui a installé la fibre optique dans leur immeuble pour en bénéficier. Le choix du fournisseur d’accès à Internet (FAI) par chaque habitant est totalement indépendant du choix de l’opérateur d’immeuble par le(s) (co)propriétaire(s).

Sur ce point, la réglementation est très claire : elle prévoit un réseau fibre optique mutualisé. C'est à dire que les autres opérateurs raccordés peuvent proposer leurs offres commerciales aux habitants d'un immeuble, et ce quel que soit l'opérateur d'immeuble.

En effet, à la signature d'une convention avec le propriétaire ou le syndic d'un immeuble, l'opérateur d'infrastructure qui a été choisi est tenu d'en informer les autres opérateurs. Il doit aussi les informer de la fin des travaux et respecter un délai de trois mois avant de commercialiser ses services, le temps que les autres opérateurs puissent se raccorder au réseau. En effet, l'opérateur d'immeuble est obligé de donner l'accès à son réseau aux autres opérateurs, moyennant le paiement d'une rente.

Encore faut-il que les autres opérateurs en fassent la demande. Ce qui n'est pas toujours le cas. Et, parfois, dans un immeuble, un seul FAI propose la fibre optique. C'est le cas de 16% des locaux éligibles en zones très denses ou moyennement denses. En effet, le raccordement des différents FAI aux réseaux fibre optique des immeubles se fait de manière progressive. On vous conseille donc de faire un test d'éligibilité à la fibre optique pour savoir quels sont les opérateurs qui la proposent dans votre immeuble. Et si, par chance, il y en a plusieurs, n'hésitez à comparer les différentes offres fibre des différents opérateurs. Les tarifs mais aussi le débit peuvent varier d'un abonnement à un autre.

Fibre Optique Réseaux