Comment sécuriser son réseau WiFi ?

26 février 2019 à 14h04
- Mis à jour le 6 mai 2019 à 09h47 -

Dans votre logement, vous êtes le seul à être connecté à Internet. Mais, ça rame. Et ce n'est pas un problème de réseau mais la bande passante qui saturée. Dans ce cas, il est possible que des voisins indélicats profitent de votre réseau WiFi. D'où l'intérêt de sécuriser son réseau WiFi.

Sécuriser son réseau Wifi présente un double avantage. Non seulement, cela vous permet d'être normalement le seul à pouvoir se connecter sur votre réseau mais, en plus, cela permet de se prémunir du piratage et des actes malveillants. Tout le monde ne le sait pas mais, aujourd'hui, toutes les box Internet permettent de sécuriser son réseau WiFi avec différents niveaux de sécurité.securiser-wifi

Changer le nom de son réseau WiFi

Quand on achète une Box Internet, on dispose tous d'un réseau WiFi. Or, tout réseau WiFi a un nom. On appelle ça le SSID. L'inconvénient, c'est que tout le monde peut le détecter et tenter de s'y connecter. La première précaution à prendre est donc de changer le nom de son réseau WiFi pour le rendre non identifiable. Pour cela, il faut aller dans le menu de configuration de sa box. Il faut ensuite aller à la rubrique "Réseau sans-fil" ou "Réseau WiFi". Dans les paramètres, il est possible d'introduire un nouveau nom dans le champ SSID. Il est aussi possible de modifier le mot de passe de son réseau WiFi en allant dans le menu "Administration". Dans ce cas, il est important de bien choisir son mot de passe.

Rendre invisible son réseau WiFi pour le sécuriser

Pour sécuriser leur réseau WiFi, certains utilisateurs décident de changer le nom de leur réseau mais aussi de le rendre invisible des autres. Tous les fournisseurs d'accès à Internet proposent cette option. D'un opérateur à l'autre l'interface n'est pas la même. Chez Free, il est possible de l'activer dans l'onglet "sécurité du réseau WiFi. Chez Bouygues, il faut aller dans les "paramètres avancés". C'est à cet endroit que vous pourrez désactiver la diffusion SSID et donc masquer votre réseau WiFi en le retirant des points d'accès visibles. Dès lors, pour se connecter à votre réseau WiFi, il faudra entrer manuellement le nom du réseau sans fil sur son appareil. Et si vous êtes le seul à le connaître le nom de votre réseau WiFi, impossible pour les autres de s'y connecter.

Précision importante : avant de faire cette manipulation, pensez à bien noter le nom de votre réseau WiFi (SSID).

Activer le cryptage des données avec une clef de sécurité WEP

La clef WEP est la protection la plus basique pour sécuriser son réseau WiFi. Acronyme de "Wired Equivalent Privacy", la clef WEP est un protocole de sécurisation. Plus longue et plus élaborée qu'un mot de passe, la clef WEP va crypter les données qui sont diffusées entre votre box et votre ordinateur ou les autres périphériques avec lesquels vous utilisez Internet. D'un opérateur à l'autre, cette suite de caractère est plus ou moins longue, de 10 à 26 caractères. Pour activer le cryptage WEP, il faut aller dans les paramètres de connexion à un réseau sans fil, choisir le type de sécurité (WEP) et rentrer la suite de caractères qui va constituer la clef WEP, sans oublier de la noter. Malheureusement, des failles sont apparues. Et, pour un hacker aguerri, il est facile de retrouver la clef WEP et de casser le cryptage des données.

La clef WPA, plus efficace que la clef WEP pour sécuriser son WiFi

Tout le monde n'a pas les compétences nécessaires en informatique pour retrouver la clef WEP et casser le cryptage des données. Loin de là. Néanmoins, un protocole de sécurité supplémentaire a été créé pour renforcer le cryptage des réseaux sans fil : le WPA (WiFi Protected Access). C'est toujours un système de clef qui permet le cryptage des données mais il est plus fiable que le WEP. Aujourd'hui, certains routeurs sont aujourd'hui équipés de la version 2 du protocole WPA. Pour activer le cryptage WPA, il faut suivre le même mode opératoire que pour la clef WEP: aller dans les paramètres de connexion à un réseau sans fil, choisir le type de sécurité (WPA ou WPA2) et rentrer une suite de 8 à 63 caractères. C'est parce la suite de caractères est plus longue que clef WPA est plus difficile à retrouver et donc plus fiable que la clef WEP.