Couverture 4G : Bouygues prend de vitesse ses concurrents

26 septembre 2013 à 12h41
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h23 -

Annoncé initialement autour de 40%, le taux de couverture 4G de Bouygues Télécom sera finalement de 63% de la population dès la semaine prochaine.Jusqu'alors en retard par rapport aux ouvertures de réseaux 4G d'Orange et de SFR dans les principales agglomérations françaises, Bouygues Télécom préparait sa contre-offensive en misant sur la réutilisation de ses fréquences 1800Mhz pour proposer du très haut débit mobile.

"Attendez-vous à quelques surprises" avait lancé Bouygues Télécom. Hier soir à l'occasion d'une conférence de presse (disponible sur Youtube), l'opérateur a en effet dévoilé deux annonces majeures.

63% de la population couverte par la 4G de Bouygues
Bouygues Télécom a largement revu à la hausse son taux de couverture 4G. Annoncé ces derniers mois à 40% (soit 25 millions de personnes), le taux sera finalement de 63% dès l'ouverture du réseau 4G le 1er octobre. Bouygues estime que 40 millions de français seront ainsi directement concernés par son réseau 4G LTE.

Face aux efforts d'Orange, qui a multiplié les déploiements ces dernières semaines, Bouygues Télécom a visiblement mis les bouchées doubles pour accélérer la modernisation de son réseau. A Paris intra-muros, pas moins de 450 antennes sont 4G ready. En Ile de France, pas moins de 1250 sites sont également équipés par Bouygues.

Le réseau 4G de Bouygues couvre 63% de la population au 1er octobre
La carte 4G de l'opérateur montre également de vastes zones couvertes partout en France. Citons notamment la Bretagne, la Normandie, la Vendée, le littoral méditerranéen, et le couloir rhodanien. Les principales villes et leur périphérie sont également largement couvertes : Bordeaux, Toulouse, Clermont-Ferrand, Pau, Tarbes, Metz, Lille, Dijon, Troyes, Strasbourg, Mulhouse, Reims, Le Mans, Tours, Nancy...

Parmi les régions les moins couvertes, on retrouve les traditionnels massifs montagneux tels que les Alpes et les Pyrénées, mais aussi des départements presque entiers comme l'Yonne, les Ardennes, l'Eure-et-Loir, la Creuse, le Cantal, la Haute Marne, la Côte d'Or...

Bouygues Télécom creuse en tout cas fortement l'écart avec Orange et SFR qui tablent sur un taux de couverture de 40% d'ici la fin de l'année. Olivier Roussat, le PDG de Bouygues, estime ainsi bénéficier de "12 à 18 mois d'avance" par rapport à ses concurrents. Et par rapport à Free ? Difficile à dire puisque celui-ci ne communique pas sur ses déploiements et n'a pas encore ouvert commercialement son réseau 4G.

Un nouveau forfait 4G avec 16Go de données
Un mois après avoir remodelé sa gamme de forfaits mobiles - avec notamment une offre avec 8Go de data - Bouygues surenchérit une nouvelle fois en proposant un forfait Sensation avec 16Go de data 4G. L'abonnement comprend également les appels, SMS et MMS illimités, les communications incluses vers 121 destinations, le Cloud illimité ainsi qu'un forfait de 100Mo d'Internet mobile en Europe et dans les départements d'outre-mer.

Ce forfait "haut de gamme", destiné aux internautes les plus gourmands en bande passante, est facturé 59.99€ (SIM Only) ou 69.99€ avec un mobile 4G subventionné et 2 ans d’engagement. La 4G est heureusement également accessible avec d'autres forfaits moins chers, à partir de 29.99€ (3Go de data sans engagement).

Pour convertir un maximum d'abonnés à la 4G, Bouygues Télécom lance une opération spéciale entre le 1er octobre et le 17 novembre prochain. Toute personne disposant d’un téléphone 4G, quel que soit son opérateur, pourra souscrire un Forfait Sensation en version éco (sans mobile) et tester gratuitement un mois de 4G. Les clients pourront résilier à tout moment leur abonnement sans aucun frais.

La stratégie de "goûtage" fonctionnera-t-elle ? Sans doute au vu des premiers retours des abonnés. La 4G apporte un réel gain de vitesse qui facilite l'utilisation de son smartphone au quotidien. Les temps de chargement disparaissent et libèrent les usages. La 4G supprime la frustration de ne pas profiter pleinement de sa connexion mobile, surtout sur la vidéo en streaming.

Tout comme Orange et SFR, Bouygues mise évidemment sur l'accroissement du confort d'usage pour doper la consommation de data de ses clients, tentés de changer de forfait en montant en gamme. Mais, les mobinautes franchiront-ils le cap et accepteront-ils de payer plus pour la 4G ?