Les premiers smartphones 4G+ débarquent... en Asie

30 juillet 2014 à 00h23
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h22 -

Alors que les premiers tests du réseau 4G+ sont en cours et que le déploiement démarre sur notre territoire, les premiers smartphones compatibles LTE Advanced sortent... en Asie. La 4G a peine déployée massivement sur une bonne partie du territoire français, que la guerre du réseau mobile est déjà passé sur un nouveau champ de bataille, celui du LTE-Advanced, plus communément appelé 4G+. Considéré comme la 'vraie 4G', cette technologie promet des débits pouvant atteindre les 225 Mbit/s en débit descendant… dans un premier temps. Pour arriver à ces résultats, le smartphone associe notamment deux fréquences 4G pour offrir une meilleure qualité du réseau mobile. Seule ombre au tableau, pour en profiter, il faut que le modem embarqué soit compatible, ce qui ne concerne pour le moment aucun modèle de smartphone commercialisé sur le sol français. C'est le cas pour le prochain processeur Qualcom qui fait suite au fameux S801, qui intègre un modem de ce type, mais aussi sur certains processeurs à venir de chez Intel, l'Atom Moorefield Z3560 et Z3580 avec modem Intel XMM7260, capable de gérer l'agrégation de porteuses donc le LTE Catégorie 6 (jusqu'à 300 Mbit/s).

Samsung versus LG
C'est Samsung qui a dégainé le premier en juin en annonçant son Samsung Galaxy S5 LTE-A, une version améliorée du Galaxy S5 qui propose non seulement un nouveau processeur Snapdragon S805, mais aussi un modem compatible 4G+, 3 Go de mémoire (au lieu de 2 actuellement) et surtout un tout nouvel écran. Si la taille ne varie pas (5,1 pouces), sa résolution passe de résolution Quad HD (2560 x 1440 pixels).De son côté, LG a immédiatement répliqué en présentant son LG G3 Cat.6, avec un modem compatible LTE-Advanced mais aussi quelques arguments supplémentaires. Cela concerne le processeur, qui passe du Snapdragon 801 au tout nouveau 805, avec une fréquence boostée à 2,7 GHz mais surtout une puce graphique Adreno 420, annoncée comme 40% plus performante sur les fonctionnalités vidéo.

Samsung Galaxy S5 LTE-A

Huawei aussi a annoncé son modèle Honor 6, qui après son annonce fin juin semble avoir déjà récolté plus de 3,5 millions de précommandes uniquement pour le marché chinois. Compatible 4G+, ce successeur haut de gamme de l'excellent Ascend P7 intègre un écran 5 pouces et un processeur HiSilicon Kirin 920, qui serait plus puissant que le Qualcomm Snapdragon 805. Equipé d'une batterie de 3100 mAh, il embarquera 3 Go de mémoire, sous Android 4.4.2, avec 16 ou 32 Go de stockage et un appareil photo de 13 Mégapixels Sony IMX214.HTC aussi aurait une version 4G+ de son HTC One M8. Enfin, les rumeurs concernant l'iPhone 6 sur le sujet 4G+ sont elles aussi de la partie, mais il faudra attendre encore quelques semaines pour connaître réellement les capacités exactes de la nouvelle bombe d'Apple…

Samsung Galaxy S5 LTE-A

Pas de dates pour le marché français
Que cela soit le LG G3 Cat.6, le Huawei Honor 6 ou le Samsung Galaxy S5 LTE-A, ils seront disponibles durant l'été pour le moment exclusivement en Corée du Sud, par le biais des opérateurs locaux (LG U Plus, SK, KT), et en Chine. En France, aucune date officielle n'a filtrée pour le moment, mais les premiers modèles devraient sortir à la rentrée. Pour le moment Orange, SFR et Bouygues Telecom n'en sont qu'à des tests et lancements localisés du réseau 4G+. Bouygues a lancé pour ses clients professionnels une box 4G+ (Huawei) et un hotspot Wi-Fi Bbox Nomad 4G+, pour le grand public, tandis que l'opérateur Orange annonce une clé compatible 4G+ sur l'été, avec le déploiement de son service 4G+ sur Strasbourg et Toulouse. De son côté, Bouygues couvrirait les 7 plus grandes villes française, prévoyant de passer à 16 d'ici la rentrée des classes. A priori, pour le moment la 4G+ française permettrait d’atteindre des débits de l’ordre de 190 Mbit/s (Bouygues Télécom / SFR) et 225 Mbit/s chez Orange.

LG G3 Cat.6