La 5G Free bientôt testée à Paris

5g-free-test
1 août 2019 à 11h23
-

Avec plusieurs mois de retard sur ses concurrents, Free se lance enfin dans la course à la 5G. L'opérateur vient d'obtenir une autorisation pour effecteur des tests 5G. La 5G Free sera expérimentée à Paris, dans les bureaux de Station F, un incubateur de startups.

Une 1ère expérimentation pour la 5G Free

Enfin, pourrait-on dire. Il aura fallu attendre le 23 juillet 2019 pour l'Arcep, le régulateur des télécoms, accorde à Free Mobile une première autorisation de tester le futur réseau mobile 5G qui sera commercialisé en 2020. Une décision qui intervient à la suite d'une demande d'expérimentation de la 5G officiellement formulée par l'opérateur de téléphonie mobile, le 5 juillet dernier. L'autorisation porte sur un spectre de "100 MHz de la bande 3400-3800 MHz", afin de mener des "expérimentations techniques pour une durée de six mois". Un premier test grandeur nature pour la 5G Free.5g-free-petit

L'autorisation court à partir du 1er septembre et elle aura lieu en indoor, au sein de Station F, le plus grand campus de startups au monde, si cher à Xavier Niel, le patron de Free, puisqu'il en est le fondateur. Normal, donc, que la 5G Free soit testée pour la première fois dans cet incubateur parisien où travaille plus de 4.000 personnes.

D'après l'Arcep, Free Mobile va profiter de cette expérimentation pour "mettre en oeuvre les solutions techniques qui permettront d'introduire la 5G à son réseau 3G/4G existant". Cette expérimentation de la 5G Free offrira la "possibilité d'étudier et d'appréhender les clefs technologiques de la 5G" comme le Massive MIMO, le beamforming et la performance (débit et latence). L'expérimentation de Free Mobile sur la 5G, au sein du campus Station F, offrira enfin l’opportunité à des partenaires de l'opérateur de tester des cas d'usages de la 5G

Course à la 5G : où en sont les autres opérateurs ?

Xavier Niel l'a toujours dit, Free aura un "réseau parfait", optimisé et prêt pour la 5G. On ne demande qu'à le croire. Il n'empêche, dans la course à la 5G, Free Mobile est clairement en retard sur les autres opérateurs (Bouygues Telecom, Orange et SFR) en termes d'expérimentations autour de la 5G.

Si Free a dû attendre juillet 2019 avant de formuler à l'ARCEP une première demande d'expérimentation de la 5G, les trois autres opérateurs testent la 5G grandeur nature depuis plusieurs mois. Bouygues Telecom a été le premier à se lancer, en août 2018, et en est déjà à 53 expérimentations. Orange et SFR l'ont imité en novembre 2018 et comptabilisent respectivement 130 et 25 tests 5G.