ZEOP veut tripler sa couverture fibre optique à La Réunion

24 novembre 2014 à 11h36
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h22 -

L'opérateur ZEOP a annoncé un investissement de 70 millions d'euros pour fibrer 110 000 nouveaux foyers réunionnais d'ici 4 ans.Le déploiement de la fibre optique à La Réunion devrait prochainement s'accélérer. Après avoir lancé la première offre FTTH début 2014, puis proposé 400 Mbit/s depuis quelques semaines, ZEOP entend multiplier par 3 le nombre de foyers raccordés à son réseau FTTH. La couverture fibre de ZEOP passera de 60 000 logements aujourd'hui à 170 000 d'ici la fin de l'année 2018. Pour équiper en moyenne 2300 foyers chaque mois pendant 4 ans, ZEOP s'appuiera sur un plan d'investissement de 70 millions d'euros.

Le plan de déploiement de ZEOP vise à achever la couverture des communes de l'Ouest et du Sud de l'île où l'opérateur est historiquement présent (Saint Gilles-les-bains, Boucan Canot, Le Tampon et Saint Pierre) et à l'étendre à de nouvelles villes :

- Plateau-Cailloux
- Villèle
- Saint-Gilles-les-hauts
- Saint-Leu
- Saint Joseph

ZEOP s'attaquera au passage à l'Est de l'île en tirant ses réseaux jusqu'à Saint André, Saint Benoit et Sainte Suzanne. Enfin, ZEOP n'oublie bien entendu pas Saint Denis, la préfecture de La Réunion où les travaux sont annoncés pour 2015. ZEOP n'est pas le seul opérateur à s'intéresser au très haut débit à La Réunion. En décembre 2013, Orange a ainsi signé une convention pour le déploiement de la fibre optique sur la commune de Saint-Denis qui devrait être intégralement couverte d'ici 2020.

ZEOP veut fibrer 50% des réunionnais d'ici 2018

Face à Orange et SFR très présents sur les marchés de l'ADSL et du mobile, ZEOP souhaite s'imposer sur le marché du très haut débit. Rappelons qu'avec 840 000 habitants, La Réunion est le 25ème département français le plus peuplé. Néanmoins, le département souffre de problèmes récurrents de connectivité liés à son éloignement des principaux réseaux mondiaux de fibre.