Bilan ANFR septembre 2016 : SFR et Bouygues déploient massivement la 4G, Free au point mort

4 octobre 2016 à 14h56
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h18 -

Déjà très actifs au mois d'août, les opérateurs Bouygues Telecom et SFR ont doublé le nombre des supports 4G activés sur le mois de septembre, avec respectivement 566 et 650 sites mis en services.

Si on compte désormais 24 614 sites 4G en services, sur 28 833 autorisés tous opérateurs confondus, on arrive à une croissance de 2,8%, essentiellement poussée par les antennes sur les bandes du 1800 MHz (+5,5%) et du 800 MHz (+3,9%). Orange, largement en avance, poursuit tranquillement aussi ses déploiements 4G, avec 70 nouveaux sites (mais 210 nouvelles antennes), tout comme Free qui se focalise sur le 700 MHz. En nombre de sites 4G activés, c'est désormais Bouygues Telecom qui est passé devant Orange, avec cependant encore plus de supports en 800 MHz pour l'opérateur historique. Par contre, sur le 1800 MHz, Bouygues Telecom est très largement en tête, avec à lui seul presque deux fois plus d'antennes sur cette fréquences que ses trois concurrents réunis.

L'opérateur Télécom filiale d'Iliad, pourtant en retard sur la 4G, s'est lui contenté d'activer 85 nouveaux sites en 4G sur le mois, mais 429 nouvelle antennes 4G, dont 168 en 700 MHz. Sur cette nouvelle fréquence, avec 205 des 206 antennes activées en France, Free Mobile prend une sérieuse avance sur ses concurrents.

ANFR bilan sur septembre 2016



SFR et Bouygues Telecom toujours leader sur les nouvelles activations 4G

Déjà le mois dernier, selon l'ANFR, on retrouvait SFR et Bouygues Telecom largement leaders sur la mise en service de nouveaux supports 4G. C'est à nouveau le cas avec, pour la 4G :

  • SFR : +650 supports (et + 1055 antennes), 8 056 sites en tout
  • Bouygues Telecom : +566 supports (et 875 antennes), soit un total de 9 464 sites
  • Free Mobile : + 85 supports, 6 910 sites
  • Orange : +70 sites pour un total de 9 392 supports actifs

C'est sans aucun doute grâce à ces efforts que le classement de la France selon le dernier rapport Akamai est moins catastrophique sur les connexions internet sur mobile. Surtout, les villes couvertes par de la 4G+ sont également en nette hausse, comme l'annonçait encore SFR la semaine dernière en Corse, pour proposer des débits théoriques maximaux de près de 200 Mbit/s.

ANFR les sites activés en 4G


Les accords de mutualisation des réseaux 2G/3G/4G entre Bouygues Telecom et SFR, ainsi que la fin de l’itinérance 4G de SFR sur les réseaux Bouygues Telecom, tout ceci pour fin 2018, expliquent sans doute en grande partie cette accélération des investissements des deux opérateurs. De son côté, Free semble miser une grande partie de son avenir sur la fréquence 700 MHz, avec des activations qui concernent à quasiment 100% Paris et sa banlieue.