SFR surpasse encore ses concurrents sur le déploiement de ses antennes 4G en décembre

6 janvier 2017 à 14h40
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h18 -

Le dernier observatoire de décembre 2016 des déploiements de supports mobiles par l'ANFR confirme une tendance forte, avec SFR qui active 730 nouveaux sites 4G et près de 1700 antennes. 3X plus que Free et plus de 1,5X plus qu'Orange et Bouygues Telecom.

ANFR décembre 2016Avec les nouvelles données publiées par l'Agence Nationale des Fréquences Radio sur les déploiements des antennes mobiles par les opérateurs en France en décembre, comme sur le mois de novembre, il en ressort un opérateur, très largement leader : SFR. Derrière on trouve Bouygues puis Orange, et enfin Free Mobile qui ferme la marche.

Il faut dire que l'opérateur Télécom SFR se doit d'améliorer rapidement son réseau en propre, surtout en 4G, afin de concurrencer les 85% et 82% de couverture de la population par les réseaux de ses concurrents Orange et Bouygues Telecom.

Globalement, sur l'année 2016, nous en sommes à 27 090 sites actifs en 4G (presque 87% de taux d'activation), avec en 12 mois 8 110 nouveaux sites autorisés et 6 400 mise en service.
Pour la 3G, avec 1 829 nouveaux sites activés en 2016, on est assez logiquement arrivé à maturité, avec en tout 41 163 supports en service (soit 94,5% des supports possibles qui sont actifs !).

SFR : 730 nouveaux sites et 1697 antennes 4G activés

Les proportions de fréquences par opérateurToute l'année 2016 a été synonyme du même message de la part de SFR, chaque nouvel observatoire de l'ANFR confortant la stratégie d'investissement massif de l'opérateur pour déployer ses supports 4G. Avec encore 730 nouveaux supports 4G sur le seul mois de décembre 2016 (+8% en un mois !), la progression est impressionnante, surtout que SFR a mis en place 1 697 antennes.

Plus de 700 antennes sur la bande 800MHz et près de 900 antennes en 1800 MHz, qui devraient permettre à l'opérateur au carré rouge d'annoncer rapidement une progression nette de sa couverture 4G de la population. Toujours officiellement à 73% depuis plusieurs mois, avec sur les 3 derniers mois 1779 sites et plus de 4400 antennes, on imagine que la couverture réelle de la population par SFR doit avoir sérieusement évoluée.

Surtout, cette stratégie de SFR d'installer plusieurs antennes de fréquences différentes sur des mêmes supports lui permet de déployer rapidement son réseau 4G+ (LTE-Advanced), qui sera à coup sûr un des arguments majeurs différenciant sur lesquels vont se battre les acteurs de la téléphonie mobile sur 2017 !
Ce type de technologie assurera une connexion 4G de meilleure qualité, en stabilité, en puissance mais aussi potentiellement en débit maximum (plus de 300 Mbit/s).

ANFR les sites 800 MHz déployés depuis 2012



Bilan des déploiements 4G sur décembre 2016

Pour résumer les déploiements des supports et antennes 4G en France en décembre 2016, nous sommes donc à :

  • SFR : +730 sites activés, avec 1 697 antennes sur 9 835 sites au total
  • Bouygues Telecom : + 496 sites activés, avec 907 nouvelles antennes, pour 10 600 site en tout
  • Orange : +274 sites (+421 sites si on inclut les DOM-COM), avec 641 nouvelles antennes, pour avec 10 038 sites (ou 10 185 avec les DOM)
  • Free Mobile : + 270 sites en service, avec 643 nouvelles antennes déployées et 7 568 sites actifs

Il est intéressant de noter également qu'Orange et Bouygues Telecom déploient surtout des antennes en 800 MHz, assurant une diffusion plus large et avec une meilleure pénétration du signal dans les bâtiments.

Comme nous l'évoquions également cette semaine, Free Mobile semble se concentrer sur le déploiement et l'activation de ses supports sur la nouvelle bande de fréquence du 700 MHZ, même si sur décembre, l'opérateur semble avoir carrément stoppé ses déploiements sur cette bande.
Avec 236 supports actifs en 700 MHz, on peut même noter une légère diminution, sans aucun doute due à des imprécisions dans le précédent bilan.
Avec seulement 270 nouveaux supports 4G activés et 643 antennes (en 1800/2600 MHz) sur décembre, Free Mobile ne semble pas pressé de s'attaquer aux zones moins denses pour l'internet mobile. Pour la 3G non plus d'ailleurs, avec seulement 8 497 supports 3G actifs en propre. Une progression de 2443 supports 3G sur an, qui pourrait sembler insuffisant avec l'extinction progressive son itinérance sur le réseau mobile d'Orange...