Gros coup de frein sur le déploiement des supports 4G, activés mais aussi autorisés !

3 février 2016 à 18h57
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h20 -

Après une fin d'année en fanfare, on semble être retombé dans les travers de 2015, avec un ralentissement notable sur les activations de supports 4G en Métropole, le coup de fouet de SFR de décembre n'ayant pas été confirmé...

Ce premier mois de 2016 ne restera pas dans les mémoires pour le déploiement des réseaux mobiles en France, avec certes 23 320 sites autorisés (contre 23 070 le mois d'avant), mais avec désormais 'seulement' 20 782 sites actifs contre 20 474 sites un mois auparavant. Soit à peine plus de 300 nouveaux sites activés en 4G, tous opérateurs confondus…
Avec une progression de 1,1% des sites autorisés pour le déploiement de la 4G, et 1,5% pour ceux activés, on est assez loin de la hausse précédente de 4,4%..

  • 14 420 sites sont autorisés à ce jour pour les réseaux 4G dans la bande 800 MHz.
  • 9 165 sites sont autorisés à début janvier 2016 pour la 4G dans la bande 1 800 MHz.
  • 16 461 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz.
  • ANFR



    Bilan sur le déploiement des supports 4G

    Pour le classement des sites 4G activés, on retrouve toujours le même trio de tête, mais avec un ralentissement global des activations chez les 4 opérateurs. En un mois, on retrouve moins de supports activés au global que le seul opérateur SFR ne l'avait fait en décembre, avec :

  • 1) Orange, avec 8 490 sites (142 supports activés en un mois, contre 146 sur décembre)
  • 2) Bouygues Telecom avec 7 304 sites actifs, 160 sites activés en janvier contre 286 le mois d'avant
  • 3) Free Mobile avec 5 883 sites (+ 247 sites activés contre 289 le mois d'avant)
  • 4) Numericable-SFR avec 4 806 sites (mais 219 activations ce mois-ci, contre un chiffre record de 785 en décembre)
  • L'observatoire de l'ANFR