L'ANFR dévoile son Observatoire mensuel du déploiement mobile : Free toujours le plus dynamique !

4 décembre 2015 à 17h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h21 -

Comme tous les mois, l'Agence Nationale des Fréquences vient de publier son bilan du déploiement des antennes mobiles sur le territoire français, avec toujours les mêmes tendances remarquées depuis ce début d'année !

Pour cette publication de début décembre, l'Observatoire de l'ANFR, c'est bien entendu le déploiement des supports 4G déployés par les 4 opérateurs nationaux (Bouygues Telecom, Free, Numericable-SFR et Orange) qui sont au cœur du rapport. Alors qu'il y a peu une première liste de 238 communes en zone blanche mobile était dévoilée, ce sont au 1er décembre 2015 22 703 sites autorisés pour accueillir des antennes 4G, avec 19 532 en service, tous opérateurs confondus.

Free toujours le plus actif pour déployer des antennes 4G

Free continue son travail entamé depuis le début d'année, pour améliorer son réseau mobile 4G, avec désormais 5 347 sites (5347 antennes en 2600MHz et 35 antennes en 1800MHz), alors que ses concurrents sont :

  • Orange avec 8 202 sites : 5402 antennes en 800MHz, 5843 antennes en 2600MHz
  • Bouygues Telecom avec 6 858 sites : 2440 antennes en 800MHz, 1133 antennes en 2600MHz et 6111 en 1800MHz
  • Numericable-SFR avec 3 802 sites : 3540 antennes en 800MHz, 1217 antennes en 2600MHz
  • Free Mobile progresse ainsi de 183 nouvelles antennes, talonné par Orange avec 174 antennes, Numericable-SFR avec 105 et Bouygues Telecom avec 69 antennes.

    La 4G se déploie toujours à un bon rythme pour Orange et Free



    Une couverture 4G qui progresse… doucement

    L'ANFR met en évidence une progression de 2,7% des supports autorisés en 4G, avec 2% de croissance pour les mises en service (et 6,2 % sur la bande 800 MHz). Alors que les opérateurs ont lancé une grande offensive sur les forfaits 4G, avec des promotions sur les forfaits avec 3, 5, 10, 20 et même 40 Go pour certains (surtout avec les deux derniers forfaits 20 Go et tout illimité chez Virgin Mobile et RED by SFR à 3,99€/mois !), les deux opérateurs les plus dynamiques sont toujours Orange, qui pourtant possède déjà le 1er réseau 4G en France, mais également Free, qui à ce rythme, pourrait très bien, en nombre de supports 4G, dépasser Bouygues Telecom d'ici fin 2016.

    Cela ne concernera pas cependant la population couverte, Bouygues Telecom ayant un gros réseau en antennes 800MHz, mais par contre, pour SFR, la situation se complique. L'ARCEP fait en effet désormais la distinction du réseau 4G propre à chaque opérateur. Cela signifie que si SFR annonce une couverture 4G de près de 60% de la population, cela inclut l’usage partiel du réseau 4G de Bouygues Telecom. Ainsi, SFR ne couvrait par exemple en réseau propre que 39% de la population en juillet 2015 (au lieu de 50% annoncés en global). Il reste à savoir maintenant quelle sera à fin 2015 la proportion du réseau 4G de SFR qui sera en propre, et surtout voir si l'opérateur va accélérer le mouvement en 2016 avec le déploiement massif d'antennes en 800MHz, un des seuls moyens pour l'opérateur d'arrêter la perte d'abonnés mobiles constatée chez SFR depuis plus d'un an !

    La 4G encore loin de couvrir le territoire


    1er rapport de l'ARCEP sur l'effort d'investissement des opérateurs mobiles


    En juillet 2015, la couverture 4G en réseau propre des opérateurs selon l'ARCEPDe son côté, l'ARCEP vient de publier son premier rapport annuel sur l'effort d'investissement des opérateurs mobiles, selon les directives de la loi n° 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, dans une démarche de transparence de l'Autorité.Les opérateurs engagent des déploiements sur l'ensemble du territoire en vue de répondre aux aspirations de connectivité croissantes des citoyens, en investissant dans leurs réseaux 2G, 3G et, récemment, 4G (2,2 milliards d'euros investis en 2014).
    Malheureusement, les chiffres repris dans ce rapport sur la couverture 4G des territoires datent de juillet 2015. Orange couvrait ainsi, avec son propre réseau 4G, 76% de la population, Bouygues Telecom 72%, Free Mobile 52%, et, enfin, SFR, 39%.
    Selon les engagements pris par les opérateurs, c'est une couverture de 40% de la population des zones moins denses qui devra être atteinte d'ici le 17 janvier 2017. Et même pour la 3G, environ 2000 centre-bourgs doivent encore être couverts par les quatre opérateurs mobiles d'ici mi 2017.