SFR accélère sur sa couverture 4G, Free Mobile sur la 3G

1 octobre 2014 à 17h35
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h22 -

Après un été plutôt calme, la rentrée de septembre n'a pas connu de grandes activations 4G, sauf du côté de SFR, qui sème un peu plus Free Mobile.Le nouvel observatoire de l'Agence nationale des Fréquences au 1er octobre 2014 reflète une activité peu soutenue pour le déploiement de la 4G chez les quatre opérateurs.

résultats de l'observatoire anfr au 1er octobre 2014
Pour Orange et Bouygues Telecom qui ont dépassé les 65 % de population couverte en très haut débit mobile, l'activation des supports ne semble plus être une priorité. L'opérateur historique en a ouvert seulement 11 de plus que le mois dernier, et Bouygues 21 de plus. Orange garde la tête du classement avec presque 200 supports de différence par rapport à son concurrent.

SFR est le seul à continuer réellement le développement de sa 4G. En septembre, il a activé 152 supports (contre 62 en août). Il se focalise toujours sur les antennes en 800MHz, une fréquence basse qui permet d'inonder une plus grande superficie et de profiter d'une meilleure couverture à l'intérieur des bâtiments. Avec cette accélération, il dépasse les 2100 supports 4G actifs, et sème un peu plus Free Mobile qui de son côte en possède maintenant 1538 (+60 par rapport au mois dernier).

graphique d'évolution 4g
Le quatrième opérateur semble en effet se concentrer plus spécifiquement sur le déploiement de sa 3G. Avec 203 supports actifs de plus le mois dernier, Free booste sa couverture dans l'optique d'atteindre l'objectif fixé par l'ARCEP : 75% de la population couverte en 3G pour janvier 2015. Il a par ailleurs obtenu 287 nouveaux accords pour continuer ce déploiement devenu urgent.