Apple Watch : juste une montre connectée de plus ?

9 mars 2015 à 22h08
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h21 -

Tout le monde attendait avec fébrilité le Keynote Apple du 9 mars, espérant des annonces révolutionnaires sur cette fameuse Apple Watch. Le géant américain s'est contenté de confirmer la plupart des éléments déjà dévoilés... il y a six mois !Après la déferlante de montres connectées sorties depuis quelques mois et leurs présences sur quasiment tous les stands du dernier Mobile World Congress de Barcelone, tous les analystes s'interrogent sur le manque de résultats concrets sur le terrain avec des ventes qui ne décollent pas... Sony, Samsung et quelques autres constructeurs s'essayent déjà depuis de nombreux mois à initier le phénomène des montres connectées. Le pari : allier le meilleur de ce bijou de poignet avec les tendances ultra-connectées attendues par les utilisateurs. Débarquant bien après la bataille, Apple avait comme à son habitude réussit à créer le buzz, annonçant dès sa Keynote de septembre 2014 les premiers éléments de sa future montre connectée.

Une conférence en demi-teinte
La Keynote de ce 9 lundi mars (diffusée en streaming vidéo uniquement sous Safari le navigateur d'Apple et de préférence sous Mac Os ou iOS !) a permis à Apple de présenter quelques nouveautés dont sa 'Watch', sans rien dévoiler de réellement révolutionnaire sur cette dernière. Une date pour les précommandes est désormais fixée au 10 avril, pour une commercialisation le 24 avril, dans neufs pays pour commencer, dont la France.
Pour le reste, Apple a confirmé le design soigné et une déclinaison en trois modèles, de deux tailles différentes (38,6 et 42 mm), avec écran tactile Retina Force Touch (détection de la pression), la résistance à l'eau IPX7, des capteurs et une molette pour naviguer dans les menus. La Watch sera agrémentée de plusieurs bracelets et d'un écran d'accueil que chacun pourra bien entendu personnalisé selon ses goûts.

Des dizaines de fonctions accessibles au poignet

Trois versions et des dizaines e modèles...
S'il est un point sur lequel on ne peut pas prendre Apple en défaut, il s'agit bien du design de ses matériels, toujours assez exceptionnels, sur lesquels là encore Apple a fait fort. L'Apple Watch sera déclinée dans de nombreux modèles, avec de très nombreux bracelets, pour toucher virtuellement tous les publics. La version Sport, en alliage d'aluminium, sera fourni en argent ou gris sidéral, avec cinq couleurs de bracelets en fluoroélastomère. Les prix varieront de 349$ à 399$ (avec logiquement une parité euro).
La version classique Watch, en acier inoxydable, sera elle commercialisée avec des prix variant de 549 à 1049$ (avec 50 euros de plus pour la version en 42 mm), avec toute une déclinaison de bracelets (cuir, métal, Fluoroélastomère) et fermoirs.
La version luxe, appelée Apple Watch Edition, en or 18 carats, sera elle proposée à partir de 10000 dollars !
Mise à part cette dernière, des modèles seront en démonstration dès le 10 avril dans les boutiques Apple.

Les caractéristiques de l'Apple Watch
En bref Couronne digitale, écran Retina avec Force Touch, haut-parleur et microphone, autonomie jusqu'à 18 heures (usage courant ?), cardiofréquencemètre, accéléromètre et gyroscope, capteur de luminosité ambiante.
Connectivité Wi Fi (802.11b/g/n 2,4 GHz), Bluetooth 4.0
Dimensions 38,6 x 33,3 x 10,5 mm - Boîtier : 40 g - Bracelet : 47 g
42 x 35,9 x 10,5 mm - Boîtier : 50 g - Bracelet : 51 g
Site officiel Apple Watch France

Une montre bourrée de fonctionnalités

Apple a surtout insisté sur les usages apportés par son Apple Watch, qui s'appuiera notamment sur Siri pour utiliser la reconnaissance vocale afin de lui donner des ordres ou accéder à des fonctions plus facilement. Un des points sur lesquels Apple a fait forte impression est l'intégration d'Apple Pay, sa solution de paiement sécurisée sans contact, pour régler sa chambre d'hôtel, un achat en magasin, une course via Uber...
Elle affichera bien entendu les notifications de messages, la météo, l'heure (tout de même !), et de très nombreuses fonctions liées à la santé et au bien-être. Elle intègre un cardiofréquencemètre et un accéléromètre, et utilisera la connexion Wi-Fi et le GPS de l'iPhone associé pour aller bien plus loin : distance parcourue, vitesse (marche, course ou vélo)...
Grâce au micro/haut-parleur intégrés, on pourra également répondre à un appel sans avoir besoin d'aller chercher son iPhone au fond de son sac ou dans sa poche. Elle sera aussi utilisable dans des hôtels (Accor par exemple) pour ouvrir la porte d'une chambre, contrôler à distance la domotique dans sa maison...

Apple Watch : des dizaines de modèles

L'autonomie, le chaud et le froid ?
Pour Apple aussi, la grande problématique de l'autonomie a été sujette aux rumeurs les plus folles, mais la semi-confirmation de Tim Cook sur une journée/18 heures en usage 'courant', reste encore un peu floue. Cela signifie-t-il qu'en utilisation intensive, cela tomberait à 5, voire 3 heures de fonctionnement ? En utilisation 'Watch only', donc juste en mode montre, l'autonomie serait de 3 à 4 jours ! Déjà, il est de plus en plus énervant de ne pas pouvoir profiter pleinement des fonctionnalités des Smartphones haut de gamme à 700 euros pendant une journée complète, alors imaginez, pour ce qui est avant tout une montre, devoir la recharger là encore tous les jours ou tous les deux jours !

Apple Watch, un bijou qui se veut pratique et utile