Bouygues Telecom lance de nouveaux forfaits "compatibles 5G"

Enseigne d'un magasin Bouygues Telecom
22 juin 2020 à 11h50
- Mis à jour le 22 juin 2020 à 12h14 -

Nouvelle enveloppe de data et nouveaux prix pour les forfaits Sensation de Bouygues Telecom, désormais labellisés 5G en attendant son lancement d'ici à la fin de l'année.

Bouygues Telecom a remanié sa gamme de forfaits mobiles Sensation ce lundi 22 juin. Au programme : plus de data et des tarifs en hausse de quelques euros pour les clients qui opteront pour ces nouvelles offres mobiles à compter d'aujourd'hui. Autre nouveauté : l'apparition, sur les abonnements les plus riches en gigas, d'un label "compatible 5G".  Ces forfaits Bouygues Telecom permettront donc de profiter du réseau mobile de 5e génération. Un effet d'annonce plus qu'autre chose pour l'instant, puisque la 5G ne sera pas disponible avant la fin de l'année, et pas n'importe où.

Les gigas en hausse, les prix aussi

L'opérateur du groupe Bouygues a fait évoluer ce matin ses forfaits mobiles avec engagement, les offres Sensation/ Des abonnements plutôt destinés à l'achat d'un téléphone subventionné, bien qu'ils existent également en version SIM seule. Jusqu'ici, six formules étaient proposées, que l'on achète ou non un nouveau smartphone avec : 2 h 40 Mo ou illimité 50 Mo, 5 Go, 50 Go, 70 Go et 100 Go.

Changement ce lundi avec un plafonnement des forfaits Bouygues Sensation en version SIM seule. Ceux-ci s'arrêtent désormais à 50 Go (pour un euro de plus par mois). Mais c'est surtout du côté des forfaits avec avantage smartphone que les choses évoluent. Cette gamme conserve six offres, incluant désormais 2h 40 Mo, 100 Mo, ainsi que quatre formules data embarquant 10 Go, 60 Go, 90 Go ou 120 Go :

prix des forfaits Bouygues Telecom compatibles 5GEncore plus d'Internet mobile pour utiliser son smartphone chez Bouygues, mais à prix plus élevé. On observe en effet un surcoût mensuel de quelques euros comparé aux offres en vigueur jusqu'ici. 1, 2, 3, voire 5 euros par mois supplémentaires pour l'abonnement le plus musclé de la gamme, le forfait 120 Go.

A noter que les forfaits sans engagement de l'opérateur, commercialisés sous le label B&You, n'ont en revanche pas bougé.

Des forfaits Bouygues prêts pour la 5G... quand elle arrivera

Particularité de ces nouveaux forfaits Bouygues : l'opérateur les présentes comme "compatibles 5G". Première question : quid des abonnements Sensation qui étaient commercialisés jusqu'ici ? Nous avons posé la question à l'opérateur, qui nous a répondu. "Pour bénéficier de la 5G (quand la technologie sera disponible), les clients devront souscrire un forfait de notre nouvelle gamme et avoir un terminal compatible". C'est donc clair : si vous avez souscrit un forfait Sensation avant le 2 juin, il ne permettra donc pas de profiter de la 5G le jour elle sera lancée.

Car l'horizon est encore lointain pour pouvoir en profiter. Rappelons en effet que le coup d'envoi du réseau mobile de 5e génération ne pourra être donné que fin 2020, pour les opérateurs qui le souhaitent. C'est ce que prévoit le nouveau calendrier d'attribution des fréquences 5G, publié il y a quelques jours par le régulateur des télécoms.

Bouygues Telecom avait milité ces derniers jours pour un report de l'attribution des premières fréquences sur lesquelles va s'appuyer la 5G (bande des 3,5 GHz). En vain. Il s'était néanmoins dit prêt à participer à la bataille des enchères quel que soit le calendrier retenu. Malgré ces réserves, l'opérateur semble donc prendre date avec cette précision apportée à la mention "compatible 5G" : "l'ouverture du réseau 5G est attendue dans les zones urbaines vers la fin de l'année 2020".

C'est en effet dans les grandes villes que seront allumées pour le grand public les premières antennes sur cette bande à même de distiller des débits plus élevés, mais aussi de désaturer les réseaux 4G dans les zones denses. Du côté de Bouygues Telecom, cela se pourrait se passer dans un premier temps à Paris ou encore à Lyon et Bordeaux, villes pilotes où l'opérateur a conduit jusqu'ici ses expérimentations. Enfin, si le gouvernement n'a pas changé de position sur la 5G d'ici là...